31 janvier 2013
Prix Hommage Bénévolat-Québec
Candidatures maskoutaines
Par: Le Courrier
De gauche à droite : Louis Bilodeau, directeur général de la ville de Saint-Hyacinthe; Monique Gravel et Marie-Hélène Demers, respectivement directrice générale et présidente des Grands Frères et Grandes Soeurs de Saint-Hyacinthe, catégorie « Organisme »; Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe; Gilles Sénéchal, catégorie « Bénévole »; Lauralie Bourdages, catégorie « Jeune Bénévole – Prix Claude-Masson »; et Gilles St-Amand, catégorie « Prix distinctif en culture ».

De gauche à droite : Louis Bilodeau, directeur général de la ville de Saint-Hyacinthe; Monique Gravel et Marie-Hélène Demers, respectivement directrice générale et présidente des Grands Frères et Grandes Soeurs de Saint-Hyacinthe, catégorie « Organisme »; Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe; Gilles Sénéchal, catégorie « Bénévole »; Lauralie Bourdages, catégorie « Jeune Bénévole – Prix Claude-Masson »; et Gilles St-Amand, catégorie « Prix distinctif en culture ».

Catégorie « Jeune bénévole – Prix Claude-Masson » (14-30 ANS) / Lauralie Bourdages

Pour une 9e année, la Ville de Saint-Hyacinthe répond à l’initiative du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale en soumettant quatre candidatures aux prestigieux Prix Hommage Bénévolat-Québec, édition 2013.

Ces prix visent à souligner l’engagement exceptionnel d’hommes et de femmes de toutes les régions du Québec. Ils permettent également de mettre en lumière la contribution d’organismes qui ont su éveiller l’intérêt des bénévoles. Les Maskoutains à l’honneur en 2013 sont :

Catégorie « Jeune bénévole – Prix Claude-Masson » (14-30 ANS) / Lauralie Bourdages

C’est à 13 ans, et par curiosité, que Lauralie décide de donner son nom comme volontaire pour représenter sa région au Conseil québécois sur le tabac et la santé pour faire de la prévention contre le tabagisme. Cette première implication l’a ensuite menée dans une lutte personnelle sur les méfaits du tabagisme et de la toxicomanie en général. Son intérêt pour le sujet s’est accru au point de transformer des projets scolaires en véritables missions de sensibilisation auprès de ses pairs.

Elle participe aussi activement à la vie de son milieu scolaire, puisqu’elle anime les galas annuels de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. Cette récipiendaire de la Médaille du Lieutenant-Gouverneur pour la jeunesse n’est pas au bout de ses projets. Elle envisage les années à venir dans un nouvel environnement scolaire comme un terreau fertile pour de nouveaux projets.

Catégorie « Bénévole – Volet Engagement communautaire » / Gilles Sénéchal

Ce citoyen engagé cumule plus de 25 années de bénévolat au sein de différents organismes de sa communauté. Membre du conseil d’administration de plusieurs organisations, dont le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, Moisson Maskoutaine et le Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska, il se plaît à partager ses connaissances du domaine des finances et ses expériences de vie afin de contribuer au bien-être des personnes dans le besoin.

M. Sénéchal s’imprègne des missions des organismes qu’il côtoie et s’investit fidèlement dans le bon déroulement des services offerts aux gens qui éprouvent certaines difficultés. Il n’hésite jamais à présider des conseils ou initier des projets qui lui permettent de demeurer actif, d’exprimer quelques talents, de rencontrer des personnes et d’être au service des gens qui ont besoin d’aide.

Catégorie « Prix distinctif en culture » / Gilles St-Amand

Il n’y a pas à dire, Gilles St-Amand est tombé dans la musique lorsqu’il était petit! Ce trompettiste depuis maintenant 83 ans est le fils d’un trompettiste, et a engendré deux autres générations de musiciens!

Bénévole depuis plus de 65 ans auprès de la Société philharmonique de Saint-Hyacinthe, il a battu le record de son père, qui lui a été actif pendant 40 ans auprès de l’organisme culturel, un des plus vieux au Canada. La participation de M. St-Amand auprès de la Société Philharmonique est à tous les niveaux, que ce soit à la direction musicale, au conseil d’administration, aux décors de spectacles, campagnes de financement ou à l’organisation de concerts estivaux dans les parcs. Auparavant, dans les années 1940-50-60, M. St-Amand oeuvrait dans la fanfare du Patro ainsi que la Clique Maska, deux fanfares aujourd’hui défuntes.

Catégorie « Organisme » / Les Grands Frères et les Grandes Soeurs de Saint-Hyacinthe

Le bénévolat est la pierre angulaire de l’intervention de l’organisme des Grands Frères et Grandes Soeurs de Saint-Hyacinthe. Afin de favoriser et encourager la pratique de l’action bénévole au sein de son organisme, les GFGS s’efforcent de sensibiliser la population des besoins des jeunes issus de familles défavorisées. Une place importante est attribuée pour favoriser l’implication des bénévoles que ce soit au niveau des différents jumelages à titre de mentors, ou sur le comité membership qui organise les différentes activités de rassemblement et même sur le conseil d’administration pour gérer l’organisme.

Les lauréats retenus par le jury provincial seront honorés par la ministre Agnès Maltais le 23 avril à l’occasion de la Semaine de l’Action bénévole. Quant à la Ville de Saint-Hyacinthe, une cérémonie de reconnaissance, prévue le 10 juin, rendra hommage aux quatre candidats locaux.

image