20 octobre 2016
Capables du meilleur comme du pire
Par: Maxime Prévost Durand
Jonathan Lemieux a accordé six buts face aux Estacades vendredi avant d’être remplacé par Gabriel Waked devant la cage des Gaulois.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jonathan Lemieux a accordé six buts face aux Estacades vendredi avant d’être remplacé par Gabriel Waked devant la cage des Gaulois. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas pour les Gaulois d’Antoine-Girouard. Heureusement pour eux. Après avoir encaissé une cuisante défaite de 7 à 0 vendredi soir au Stade L.-P.-Gaucher contre les Estacades de Trois-Rivières, les Maskoutains se sont ressaisis le lendemain pour l’emporter 2 à 1 face aux Grenadiers à Châteauguay.

« On a connu trois bonnes périodes samedi. On est l’équipe qui a dicté à 85 % l’allure de la partie », a résumé l’entraîneur-chef Marc-André Ronda.

Pourtant la veille, c’est une équipe amorphe qui s’était présentée sur la glace du Stade L.-P.-Gaucher dans le premier match disputé à la maison depuis plus de trois semaines. « On avait l’air d’une équipe qui avait remporté ses deux derniers matchs et qui se la coulait douce », a observé Ronda. Celui-ci prend toutefois une partie du blâme. « On a plusieurs bobos, beaucoup de joueurs jouent blessés présentement, alors on avait connu une semaine de pratique moins intense », a-t-il expliqué. Il ne s’attendait toutefois pas à une performance aussi désolante. « On a baissé les bras assez rapidement. »

Cédrick Desruisseaux en a profité pour inscrire un tour du chapeau, puis Alex Plamondon a récolté cinq points, dont deux buts, dans la victoire des Trifluviens. Trois des sept buts ont été marqués en avantage numérique. Le gardien partant Jonathan Lemieux a été retiré du match après le sixième but.

Les Gaulois ont livré une prestation plus convaincante le lendemain, signant une deuxième victoire en deux semaines face aux Grenadiers. Les tirs de Samuel Cartier et de Raphaël Lavoie ont trouvé le fond de la lucarne. Lavoie était de retour avec les Gaulois après avoir entamé la saison dans la LHJMQ avec les Mooseheads de Halifax. Pendant qu’Antoine-Girouard bombardait Maxime Taillefer de 39 lancers, Gabriel Waked se montrait solide devant la cage maskoutaine avec 23 arrêts. Seule ombre au tableau, les Gaulois n’ont pas été en mesure de capitaliser lors de leurs dix chances en avantage numérique.

La troupe de Marc-André Ronda retrouvera vendredi soir le Stade L.-P.-Gaucher pour y affronter les Riverains du Collège Charles-Lemoyne à 19 h. Les Gaulois n’ont remporté qu’une seule de leurs cinq parties à domicile depuis le début de la saison. Ils seront aussi en action samedi à 15 h à Dollard-des-Ormeaux, où ils ont rendez-vous avec les Lions du Lac Saint-Louis. 

image