15 mars 2012
Caroline Néron ouvre son coffre aux trésors aux Galeries
Par: Jean-Luc Lorry
La comédienne, chanteuse et femme d'affaires Caroline Néron.

La comédienne, chanteuse et femme d'affaires Caroline Néron.

La chanteuse, comédienne et femme d’affaires Caroline Néron s’installe en ville en ouvrant aujourd’hui jeudi, un kiosque aux Galeries St-Hyacinthe qui propose ses nombreuses collections de bijoux.

publicité

Créée il y a huit ans « sur un coup de tête », son entreprise spécialisée dans la fabrication d’accessoires mode emploie aujourd’hui 130 personnes dont 50 au siège social à Montréal.

Pour commercialiser ses créations, sa société dispose de sept boutiques et de sept kiosques qui portent le nom de Bijoux Caroline Néron.« Je me suis lancée en l’espace de trois semaines. L’aventure des bijoux a pris naissance alors que mon deuxième album n’avait pas eu beaucoup de succès », indique Caroline Néron en entrevue téléphonique au COURRIER.« Mon rêve de départ était d’être capable un jour, de créer une compagnie pour produire des films et des chansons tout en restant connectée avec l’artiste que je suis. J’avais eu trois gérants qui me conseillaient tous de me gérer toute seule en raison de ma forte personnalité », poursuit-elle en riant. Pour concevoir ses bijoux, Caroline Néron travaille avec trois designers. « Je donne les idées de départ de chaque collection et je participe à toutes les étapes créatives du produit. Aucun modèle n’est vendu sans avoir été préalablement approuvé par moi », précise-t-elle.Riad de Leila, Guerrière urbaine, Esprit de la nuit, Jardin de lave de Médusa sont quelques-unes des collections pour femmes regroupant 400 modèles. Sur le plan de la fabrication, 70 % des bijoux sont réalisés en Chine ou en Inde et 30 % dans les ateliers montréalais de l’entreprise.« J’ai besoin d’avoir des fournisseurs qui soient en mesure de me fournir en temps, en quantité et en prix. Il faut penser aux consommateurs qui sont prêts à payer un certain prix », souligne la femme d’affaires avertie.Bien ancrée au Québec, Caroline Néron part à la conquête du marché français. Depuis un an, la chaîne de télévision M6 propose ses produits via une émission de téléachat.

Fille d’accessoires

Caroline Néron a préféré percer dans le secteur des bijoux plutôt que celui des parfums ou des vêtements en raison de sa passion dévorante pour la mode.

« Je suis une fille d’accessoires. Pour moi, cela représente le souci du détail et mon côté perfectionniste », glisse la flamboyante artiste.Alors que ses affaires tournent rondement, Caroline Néron dit ne pas avoir mis pour autant sa carrière de comédienne et de chanteuse sur la glace. « Il est certain que je vais rejouer et chanter, mais certainement pas à la même cadence qu’auparavant puisque ma compagnie est devenue ma priorité », de conclure celle que l’on risque de revoir un jour prochain au grand écran.

image