4 juin 2020
Forum
Cascades piétonne : l’accessibilité avant tout
Par: Le Courrier

Je crois que le conseiller Jeannot Caron a tout simplement oublié les personnes à mobilité réduite en voulant que la rue des Cascades devienne seulement piétonnière.

Publicité
Activer le son

Est-ce qu’il a pensé aux personnes à mobilité réduite, dont je fais partie, et aux nombreuses autres personnes qui ressentent de la douleur lors d’un parcours trop long? On peut être à mobilité réduite sans utiliser un triporteur, ou un déambulateur, mais qu’il nous est impossible de marcher plus d’un coin de rue sans ressentir des douleurs.

Je ne parle pas d’une personne qui va passer son temps à aller magasiner sur la rue des Cascades, mais bien d’une personne qui doit se déplacer juste pour aller spécifiquement dans un magasin où elle doit se procurer ce dont elle a besoin.

Je me donne en exemple sur ce point : je veux aller au magasin d’aliments santé et ça me serait impossible si je ne pouvais pas stationner mon auto près du magasin. Je fais quoi si je veux aller à la pharmacie, je me stationne où pour aller acheter mes médicaments et pour ressortir de cet endroit avec mon auto?

On va dire : « Qu’ils se fassent livrer! » Est-ce qu’il faut toujours demeurer confinés? Nous avons déjà la COVID-19 qui nous tient confinés et, en plus, on veut nous priver des seules petites sorties nécessaires qu’il nous reste. N’est-ce pas une atteinte aux droits de la personne, ça aussi? Il faut penser qu’il y a des personnes seules qui n’ont personne pour leur venir en aide.

Je dois aussi mentionner qu’avec le confinement, le seul désennui que j’ai, et pour plusieurs personnes aussi, c’est une sortie avec mon auto. Tu veux te changer les idées, mais tu ne peux pas marcher, alors tu peux prendre ton auto juste pour aller faire une promenade sur la Cascades qui te remonte un peu le moral d’avoir quitté ton appartement et de voir du monde.

C’est regrettable que tout le monde n’ait pas eu le droit de s’exprimer parce que tout s’est fait par en dessous. Aussi, ce ne sont pas tous les gens qui ont un ordinateur et qui ont la possibilité de répondre à cette nouvelle qui, je trouve, brime les droits des personnes à mobilité réduite. Ce ne sont pas toutes ces personnes qui ont les moyens de se procurer un triporteur ou autre.

Je trouve ça très triste pour moi et tous mes semblables que, en plus du confinement, on veuille nous empêcher d’aller nous changer les idées et de voir du monde sur la Cascades, qui, je crois, appartient à tous les Maskoutains.

Ghislaine Lussier, Saint-Hyacinthe

image