25 octobre 2012
Cascajares : de nouveaux produits sur les tablettes
Par: Le Courrier
Le populaire chef Ricardo a déjà choisi les produits Le Chef et Moi pour la section « on aime » de son populaire magazine des Fêtes.

Le populaire chef Ricardo a déjà choisi les produits Le Chef et Moi pour la section « on aime » de son populaire magazine des Fêtes.

Les industries gastronomiques Cascajares ont le vent dans les voiles. Après la construction de leur nouvelle usine dans le Parc biotechnologique de Saint-Hyacinthe, la branche maskoutaine de cette entreprise espagnole s’est lancée dans la création de nouveaux produits destinés aux tablettes des épiceries.

Publicité
Activer le son

Auparavant disponible seulement aux restaurants et aux hôtels, les produits de Cascajares sont enfin accessibles à tous! Sous la marque « Le Chef et Moi », la compagnie a commencé à vendre des fondants de porc, des fondants de boeuf et des osso buco de porc dans les supermarchés Métro.

Les produits de Cascajares sont créés à Saint-Hyacinthe. La qualité que retrouveront les consommateurs à l’épicerie est semblable à celle qu’ils peuvent trouver au restaurant, la technologie utilisée par l’entreprise étant la même. « Tout ce qu’on fait est créé à partir de quatre ingrédients que tout le monde connaît : un morceau de viande, du gras de canard, du sel et du poivre, explique Janick Martin, directrice générale des industries Cascajares Canada. Comme nos produits sont cuits sous vide, ils se conservent longtemps. Aujourd’hui, les gens veulent savoir ce qui se retrouve dans leur assiette tout en ayant des plats qui se préparent rapidement. Notre pari, c’est d’encourager la cuisine d’assemblage. Les gens préparent un bon petit plat et nous, on les aide en effectuant une cuisson parfaite pour eux. » De plus en plus reconnue dans le monde des hôtels et des restaurants, la décision d’offrir ses viandes de qualité en épicerie n’est pas un hasard. L’entreprise espagnole est aux prises avec la crise économique européenne et a dû s’ajuster aux nouvelles réalités du marché. « En regardant nos chiffres, on s’est rendu compte que quand les temps sont plus durs, les gens préfèrent manger à la maison plutôt qu’au restaurant, dit Janick Martin. L’entreprise en Espagne continue de bien fonctionner parce qu’ils ont des produits disponibles en épicerie. On s’est dit que cette stratégie de diversification serait bonne ici aussi. » Une décision sensée, mais qui était lourde de conséquences. « Le défi, pour nous, était immense, poursuit-elle. On connaît bien le marché des hôtels et des restaurants, mais se lancer en épicerie, c’est une tout autre paire de manches. On a dû créer de nouveaux emballages et se battre avec de très grandes entreprises pour être en mesure de se tailler une place sur les tablettes des épiceries. Il y a beaucoup de coûts associés à cette démarche, mais on pense que le jeu en vaut la chandelle. » Janick Martin ne semble pas la seule à penser cela. Déjà, le populaire chef Ricardo a choisi les produits Le Chef et Moi pour la section « on aime » de son populaire magazine des Fêtes. La pente vers le succès reste abrupte, mais Industrie Gastronomique Cascajares semble avoir tout en main pour l’atteindre. « Le CLD de Saint-Hyacinthe nous a aussi donné un bon coup de main par ses programmes de conseillers, explique-t-elle. Grâce à ceux-ci, j’ai pu engager Jean Vermette, une personne d’expérience dans le domaine du détail, pour qu’il m’enseigne les rudiments du marché. Je profite aussi des services de mon coach d’affaires, Pierre Robert, l’ancien président d’Agropur fromages fins, qui me donne beaucoup de conseils. »Fiche Technique Nom de l’entreprise : Industrie Gastronomique Cascajares Dirigeante : Janick Martin Année de fondation : 2009 Municipalité : Saint-Hyacinthe Secteur d’activité : Agroalimentaire Activité : Cuisson de viandes sous videMarché : Canada

image