22 juillet 2021
Hommage à Bernard Avard
Ce sera finalement un parc à son nom
Par: Rémi Léonard

Cet espace vert situé dans le quartier Saint-Sacrement sera dorénavant connu comme le parc Bernard-Avard. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un changement de plan s’est imposé dans la démarche visant à souligner la contribution de l’ancien conseiller municipal Bernard Avard à la communauté maskoutaine. La Ville a en effet dû faire marche arrière dans sa volonté d’attribuer son nom au Pavillon de l’aqueduc, ce bâtiment historique situé près de la Porte des anciens maires.
Publicité
Activer le son

Les élus et le comité de toponymie municipal avaient approuvé l’idée en mai, mais la Commission de toponymie du Québec a toutefois fait savoir à la Ville que la dénomination officielle devrait rester « Édifice de l’aqueduc », tel qu’accepté en 2018 lors de la désignation officielle de l’immeuble en tant que monument historique.

C’est donc vers un espace vert du district Saint-Sacrement, le quartier que Bernard Avard a représenté durant son passage au conseil, que les élus se sont tournés pour l’honorer. À la séance du 7 juin, ils ont ainsi confirmé que le parc du Bourg, situé en bordure de la rue Pothier, portera désormais le nom de « parc Bernard-Avard ».

La famille plus que satisfaite

Ce plan « B » a finalement pris toutes les apparences d’un plan « A » pour la famille, a pu constater LE COURRIER en contactant sa femme, Carmen Avard. Si elle se réjouissait le mois dernier de la proposition initiale, elle assure aujourd’hui que M. Avard aurait peut-être même été encore « plus heureux de ce choix » puisque le site est situé « dans son coin ».

Mme Avard se rappelle en effet qu’il empruntait parfois le passage piétonnier qui mène à ce parc à partir de l’avenue Sainte-Catherine pour aller rencontrer les citoyens du « bourg », un petit secteur plutôt méconnu de la ville. « Je suis sûre qu’il se retrouverait très bien là », a-t-elle commenté, indiquant qu’il s’agit au demeurant d’un bel espace.

De toute manière, le simple fait d’avoir un lieu nommé en l’honneur de Bernard Avard représente une belle marque de reconnaissance. La famille Avard n’avait d’ailleurs rien demandé puisque c’est plutôt le groupe scout qui avait initié la démarche, a-t-elle indiqué. « On comprend très bien [le changement qui est survenu]. Il n’y a aucune amertume », a assuré Mme Avard.

Comme le choix semble convenir à tous, espérons que cette fois sera la bonne!

image