19 mai 2011
Une quarantaine d'employés transférés à Saint-Hyacinthe
CEIT et Saint-Hyacinthe dans le wagon de tête
Par: Nicolas Dubois
La quarantaine de travailleurs emménageront dans les locaux de l'immeuble de la rue Trudeau au mois de juillet.

La quarantaine de travailleurs emménageront dans les locaux de l'immeuble de la rue Trudeau au mois de juillet.

Une entreprise spécialisée en intériorisme ferroviaire, CEIT, emménagera prochainement à Saint-Hyacinthe. Une quarantaine d’employés seront ainsi transférés dans la région et l’entreprise prévoit même la création de nouveaux postes.

Publicité
Activer le son

« Le choix de la Ville de Saint-Hyacinthe s’est fait naturellement. Nous étions à la recherche d’un local d’une plus grande superficie et nous désirions demeurer en Montérégie. L’appui du Centre local de développement (CLD) a également favorisé notre décision », a confié la directrice de CEIT, Julie Dugal.C’est par la fusion de deux filiales de CEIT Groupe, soit CEIT Intérioriste, de Boucherville, et Interballast, de Saint-Mathieu-de-Beloeil, que sera constituée la nouvelle équipe de travailleurs de Saint-Hyacinthe. Ce groupe sera affecté à la confection et à la fabrication de luminaires pour les nouvelles voitures du métro de Montréal. Actuellement, un peu moins d’une dizaine d’employés sont en poste à l’usine de l’édifice Trudeau, situé sur la rue du même nom, mais l’ensemble des employés, soit une quarantaine de personnes, déménagera au mois de juillet. L’entreprise occupera les locaux qui étaient loués par la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe pour le cours de menuiserie et de charpenterie. Selon Mme Dugal, l’entreprise pourrait embaucher quelques personnes supplémentaires, principalement des chargés de projet et des journaliers affectés à la production, au cours des prochains mois, en raison de l’obtention récente d’un important contrat. CEIT Intérioriste a décroché un contrat de 11 millions de dollars pour la conception et la production des luminaires de 468 nouvelles voitures du métro de Montréal. Une partie de la conception se fera au siège de la société mère de CEIT qui se trouve en France.CEIT a le vent dans les voiles ces temps-ci. Elle vient tout juste de terminer un important contrat pour l’Agence métropolitaine (AMT) de transport et elle s’apprête à concevoir des luminaires et des plafonds pour des nouveaux tramways à Toronto.

image