28 novembre 2013
Centraide en quête de philanthropes
Par: Jean-Luc Lorry
Dans l'ordre habituel, Daniel Laplante, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska, Pierre Rhéaume et Vincent Giard, coprésidents de la campagne de financement annuel.

Dans l'ordre habituel, Daniel Laplante, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska, Pierre Rhéaume et Vincent Giard, coprésidents de la campagne de financement annuel.

Même si la présente campagne de financement de l’organisme Centraide Richelieu-Yamaska semble prometteuse, ses organisateurs craignent un recul du nombre de donateurs.

Publicité
Activer le son

Pour la levée de fonds 2013, l’organisme s’est fixé comme objectif d’amasser 2 010 000 $. Cette campagne de financement a débuté le 12 septembre et se terminera la première semaine de décembre.

« Si nous réussissons à atteindre notre objectif financier, l’organisme sera en mesure de répondre à 62 % des demandes. Pour satisfaire les besoins à 100 %, nous devrions amasser une somme de 2,8 M$ », précise Daniel Laplante, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska.Les sommes récoltées sont ensuite redistribuées à 67 organismes qui aideront directement les personnes nécessiteuses. L’an dernier, environ 75 000 personnes ont bénéficié des services d’un des organismes partenaires de Centraide Richelieu-Yamaska.« De plus en plus de retraités s’approvisionnent auprès des banques alimentaires », observe inquiet Pierre Rhéaume, coprésident de la campagne de financement.Le défi de Centraide est d’augmenter le nombre de ses donateurs difficiles à fidéliser année après année. « Nos besoins sont grands et grandissants. La région de Saint-Hyacinthe a besoin de plus de philanthropes, de gens d’affaires, de familles qui consacrent temps, énergie et argent aux causes locales », estime Vincent Giard, coprésident de la campagne de financement de Centraide Richelieu-Yamaska.« Sommes-nous en manque de philanthropes? Je pense que le temps est venu d’inclure le bénévolat et les dons dans nos traditions et cultures », poursuit-il. Au moment d’écrire ces lignes, l’organisme avait reçu des dons représentant un montant de 947 332 $.

image