14 janvier 2021
Après 60 ans d’activité
C’est la fin pour la salle Chez Jacques
Par: Olivier Dénommée

Les copropriétaires de la salle Chez Jacques fermeront boutique le 21 février, 60 ans après le début de l’aventure démarrée par Jacques Bergeron. Sur la photo, on reconnaît Nathalie Bergeron et Jean-Pierre Bergeron posant devant plusieurs souvenirs qui ont marqué l’histoire de la fameuse salle de réception située à La Présentation. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une autre institution disparaîtra du paysage de la région maskoutaine. Cette fois, il s’agit de la salle Chez Jacques, salle de réception bien connue à La Présentation, qui tire sa révérence après 60 ans d’activité et de souvenirs. L’annonce a été faite sur les réseaux sociaux le 6 janvier en soirée.

Publicité
Activer le son

Les lecteurs assidus du COURRIER se souviennent de l’article « Quel avenir pour les salles de réception? » paru dans l’édition du 11 juin 2020, où le copropriétaire Jean-Pierre Bergeron racontait que, même si la pandémie avait freiné la majorité des activités de la salle Chez Jacques, reconnue pour ses soirées dansantes, l’entreprise familiale avait su s’adapter en misant sur les plats pour emporter et que son avenir n’était pas compromis.

Or, c’est justement peu après l’entrevue que la famille Bergeron a commencé à se poser des questions. « Je vais avoir 70 ans au printemps et je commençais à penser à ma retraite. La pandémie a accéléré la décision. L’entreprise n’a jamais souffert et il y a une bonne relève, notamment avec ma fille Nathalie qui est très impliquée, mais nous avons toujours géré la salle en famille », raconte Jean-Pierre Bergeron, quelques jours après l’annonce de la fermeture définitive.

Naturellement, ces réflexions « sont venues à l’oreille d’entrepreneurs », qui se sont intéressés à l’emplacement de choix de la salle Chez Jacques, à l’entrée de La Présentation. « Les nouveaux propriétaires vont prendre possession des lieux le 1er mars et ils sont déjà en discussion avec la Municipalité pour un projet domiciliaire. Il n’y aura donc pas de poursuite des activités de la salle », confirme M. Bergeron, soulignant toutefois que son équipe continuera de servir la clientèle jusqu’au 21 février.

Du côté de la Municipalité, le maire Claude Roger précise qu’aucune demande formelle n’a encore été transmise à La Présentation pour reconstruire sur le terrain de la salle Chez Jacques, mais que la salle de réception devrait effectivement laisser place à un développement domiciliaire qui s’adresserait aux jeunes familles, sans pouvoir donner davantage de détails pour le moment.

« M. Bergeron m’a appelé avant Noël pour me dire que la salle serait vendue en mars. Je me doutais que ça allait arriver parce qu’il y avait déjà eu des discussions il y a quelques années et que la pandémie a donné le coup de grâce », note M. Roger, trouvant « désolant » de voir une autre belle entreprise fermer sur son territoire, même si c’est une tendance qui se dessine depuis une vingtaine d’années à La Présentation. Il garde de précieux souvenirs de cette salle pour s’y être marié en 1972 et pour avoir été un habitué de ses soirées rétro.

Nostalgie

La salle Chez Jacques cumule 60 ans d’histoires et de souvenirs impérissables, de quoi rendre émotif Jean-Pierre Bergeron. « Le vrai entrepreneur, c’était Jacques, qui a tout parti de rien. Il avait un rêve et j’ai une grosse pensée pour lui aujourd’hui », affirme son fils qui a pris les rênes de l’entreprise en 2008. « C’est une belle aventure que je suis fier d’avoir faite avec ma famille », ajoute celui qui salue au passage la fidèle clientèle qui a foulé le plancher de danse au fil des décennies.

Même si l’annonce de la fermeture de la salle Chez Jacques arrive seulement quelques mois après celle du Ti-Père et de l’incendie qui a rasé le Domaine de l’érable, deux autres institutions de la région maskoutaine, Jean-Pierre Bergeron estime que les salles de réception établies ont toujours leur place en 2021. « Des salles comme la nôtre, il n’y en a presque plus, mais il a encore de l’avenir pour les salles déjà établies. Mais ce sera plus dur pour celles qui veulent partir de zéro », estime-t-il.

Il ne reste donc que quelques semaines pour saluer l’équipe de la salle Chez Jacques et pour profiter de sa cuisine réconfortante avant sa fermeture définitive le 21 février. Les heures d’ouverture, du mercredi au dimanche, demeurent inchangées, mais on suggère aux clients d’appeler avant de venir chercher leur commande pour emporter.

image