11 octobre 2012
Du 15 au 19 octobre
C’est la semaine Jeunes volontaires en Montérégie!
Par: Le Courrier
Grâce à la mesure Jeunes volontaires d’Emploi-Québec et à l’appui du CJE Iberville/St-Jean, Jean-Félix Bélanger a pu peaufiner son expertise en jonglerie. Il débutera sous peu des études à l’École de cirque de Québec.

Grâce à la mesure Jeunes volontaires d’Emploi-Québec et à l’appui du CJE Iberville/St-Jean, Jean-Félix Bélanger a pu peaufiner son expertise en jonglerie. Il débutera sous peu des études à l’École de cirque de Québec.

Le Regroupement des carrefours jeunesse-emploi (CJE) de la Montérégie, avec le soutien d’Emploi-Québec Montérégie, organise la 1 re édition de la semaine Jeunes volontaires en Montérégie. Cette semaine vise à mettre à l’avant-plan la réussite et la concrétisation de projets réalisés par des jeunes de la région et d’inciter de nouveaux jeunes souhaitant prendre leur envol à soumettre un projet.

Publicité
Activer le son

« Grâce au programme Jeunes volontaires d’Emploi-Québec, j’ai pu démarrer mon entreprise et je voyage maintenant fréquemment en Asie, en Europe et au Moyen-Orient », explique Geneviève Lévesque, propriétaire de la Galerie Artêria.

Cette jeune femme dynamique a en effet pu démarrer son entreprise en exportation d’oeuvres d’art en 2007 à la suite de sa participation à la mesure Jeunes volontaires et grâce à l’appui du CJE Pierre-De Saurel. « Nous souhaitons que les différents intervenants de notre région qui travaillent avec les jeunes sachent que ce programme existe afin que d’autres jeunes créatifs et dynamiques, comme Geneviève Lévesque et Jean-Félix Bélanger, aient l’opportunité de réaliser leurs rêves », explique la directrice générale du CJE Saint-Hubert et présidente du Regroupement des CJE de la Montérégie, Guylaine Turpin.

Qu’est-ce que la mesure Jeunes volontaires?

Jeunes volontaires permet à des jeunes âgés entre 16 et 29 ans, qui ont de la difficulté à intégrer le marché du travail, à mettre de l’avant un projet qui leur tient à coeur.

Sous la supervision de leur CJE et de leur centre local d’emploi (CLE), les participants à Jeunes volontaires acquièrent des compétences par la mise en oeuvre d’un projet qu’ils ont eux-mêmes conçu. Souvent en lien avec le domaine artistique (peinture, exposition, photographie, court-métrage, musique, théâtre, écriture ou autre), les projets touchent également d’autres domaines tels que l’agriculture, la culture, les communications, l’environnement, les services communautaires, le tourisme, etc. Réalisés sur une période variant de 9 à 52 semaines, les projets Jeunes volontaires permettent aux jeunes d’expérimenter, de valider, de créer, de développer ainsi que d’évaluer leur potentiel et leurs connaissances pour ainsi choisir et se diriger dans un cheminement de carrière gagnant. Après leur participation, on les retrouve en formation, sur le marché du travail ou encore évoluant à titre de travailleurs autonomes.

Comment participer

Pour en savoir davantage sur la mesure Jeunes volontaires, on peut consulter le site Internet www.jvmonteregie.org ou encore la page Facebook « Jeunes volontaires Montérégie ». Les jeunes peuvent aussi se présenter au CJE ou CLE de leur localité.

image