6 décembre 2012
Hockey midget AAA
Challenge Reebok: bilan mitigé pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Deux mauvais débuts de match, dont l'un s'est traduit par une défaite, ont coûté cher aux Gaulois selon l'entraîneur-chef Martin Cadorette.

Deux mauvais débuts de match, dont l'un s'est traduit par une défaite, ont coûté cher aux Gaulois selon l'entraîneur-chef Martin Cadorette.

Les 15 équipes de la ligue de hockey midget AAA étaient réunies au cours de la dernière semaine dans le cadre du Challenge Reebok à L’Ancienne-Lorette. Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont été arrêtés au terme des rondes préliminaires malgré une fiche de deux victoires et une défaite.

Publicité
Activer le son

Une victoire de 4-3 décidée en fusillade contre les Lions du Lac Saint-Louis leur a coûté le point supplémentaire qui leur aurait été nécessaire pour poursuivre leur route vers les quarts de finale. Une victoire en prolongation ou fusillade donne deux points, alors qu’une victoire en temps règlementaire en donne trois.

Sur leur parcours, les Gaulois ont été fauchés 3 à 1 par leurs rivaux de division, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Ils se sont bien repris contre l’une des quatre équipes des Maritimes invitées au tournoi, le Taylor Flooring de Dartmouth, en l’emportant 9 à 1.« Le bilan est plutôt mitigé pour le Challenge. On a vu de bonnes choses comme de moins bonnes. On essaie d’en tirer du positif », commente Martin Cadorette, entraîneur-chef des Gaulois.À deux reprises, la formation du CAG a laissé son adversaire prendre les devants par trois buts. « On a mal commencé nos matchs, on les a laissés prendre les devants. Mais le positif est qu’on a été capable de remonter pour finalement l’emporter contre les Lions. La deuxième fois, contre les Riverains, ça n’a pas fonctionné. On ne peut pas toujours jouer du hockey de rattrapage. »Les Gaulois avaient le vent dans les voiles avant d’entamer le Challenge Reebok. Ils venaient de remporter six rencontres consécutives au cours des dernières semaines. « C’est dommage, on arrivait en confiance, mais on a oublié des petits détails qui ont coûté cher. »

Le Blizzard triomphe

Le Blizzard du Séminaire Saint-François a été couronné en finale du 7e Challenge Reebok dans une rencontre face aux Élites de Jonquière. L’équipe hôte du tournoi l’a emporté 7 à 2 dans la partie disputée le 2 décembre en après-midi.

Le Blizzard a remporté deux de ses trois parties en ronde préliminaire avant de poursuivre sa route jusqu’en finale. La formation de Québec trône d’ailleurs au sommet de la division LA COOP.Son adversaire, de la même division, a été l’équipe « Cendrillon » du Challenge. Malgré une saison sans grande histoire pour les Élites de Jonquière, rien ne semblait les arrêter durant le tournoi. Avant son match en finale, la formation n’avait perdu aucune de ses cinq joutes, à la grande surprise.

Les Élites s’amènent à Saint-Hyacinthe

Les Gaulois retrouveront le Stade L.-P.-Gaucher le temps de deux parties, vendredi et dimanche, alors qu’ils recevront tour à tour l’Intrépide de Gatineau et les Élites de Jonquière.

Malgré le succès des Élites au Challenge Reebok, Martin Cadorette prévoit un match serré entre les deux équipes. « Ils vont arriver ici avec beaucoup de confiance, c’est certain. Ils ont une bonne structure, un bon avantage numérique et leur offensive va bien. »L’issue de cette partie pourrait se jouer dans les buts. « Tout se joue chez leur gardien. Si leur gardien fait un bon travail, il faut s’attendre à un match serré. » Lors de la dernière visite des Élites à Saint-Hyacinthe, ce facteur avait été déterminant dans la rencontre. Les Gaulois avaient facilement gagné la partie par la marque de 7 à 1.

image