5 juillet 2018
Hockey mineur
Changement des délimitations au sein de la région Richelieu
Par: Maxime Prévost Durand
Changement des délimitations au sein de la région Richelieu

Changement des délimitations au sein de la région Richelieu

Une restructuration des ligues simple lettre de hockey est prévue dans la région Richelieu pour la prochaine saison. Ces changements feront en sorte que Chambly et le Regroupement Rouville se joindront à la ligue de la section Vallée du Richelieu, qui regroupe les équipes de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Dans un communiqué de Hockey Richelieu, on apprend que cette restructuration a été officialisée à la suite de l’adoption d’une résolution en ce sens lors d’une assemblée de son conseil d’administration.

« Dans ce contexte, la région Richelieu aura dorénavant deux ligues simple lettre au lieu de trois, est-il écrit. Ce réaménagement correspondra au même découpage géographique que nos deux structures régionales intégrées reconnues, soit celles des Gaulois et des Riverains. »

Au cours de la dernière saison, la région Richelieu était partagée entre les Ligues de la section Vallée du Richelieu, du Saint-Laurent et des Rives du Richelieu. Cette dernière fusionnera avec la ligue du Saint-Laurent pour devenir la ligue des Rives du Saint-Laurent. Seules les associations de Chambly et du Regroupement de Rouville seront écartées de cette fusion pour se joindre plutôt à la ligue de la section Vallée du Richelieu, qui comptait déjà les associations de Saint-Hyacinthe, Varennes, Sorel-Tracy, Saint-Bruno, Saint-Basile-le-Grand, Sainte-Julie, Beloeil, Boucherville et du Comité des Jeunes Riverains (CJR).

Le président de l’Association du hockey mineur de Saint-Hyacinthe, Francis Morin, voit d’un bon œil cette restructuration. « C’est intéressant comme changement. Ça va faire deux nouvelles associations que l’on va pouvoir rencontrer durant la saison », a-t-il soutenu dans un entretien avec LE COURRIER.

Les questions de distances entre Saint-Hyacinthe et ces associations de la région de Chambly ne seront pas un problème, estime-t-il. « Pour nous, ce ne sera pas pire que d’aller à Sorel, où on va déjà. »

Certains questionnements restent toutefois en suspens pour l’AHMSH, dont le format que prendront les séries éliminatoires. Hockey Richelieu devrait en dévoiler prochainement.

image