17 mai 2018
Changer les minutes avec Jean-Pier Gravel
Par: Olivier Dénommée
Véritable passionné, Jean-Pier Gravel songe déjà à un second spectacle et à un nouveau livre à écrire, tout en fermant la porte à un tome 2 de Moments (extra) ordinaires. Il s’est aussi lancé dans le projet 365 jours de bonheur, publiant quotidiennement un témoignage, une histoire ou une pensée positive.

Véritable passionné, Jean-Pier Gravel songe déjà à un second spectacle et à un nouveau livre à écrire, tout en fermant la porte à un tome 2 de Moments (extra) ordinaires. Il s’est aussi lancé dans le projet 365 jours de bonheur, publiant quotidiennement un témoignage, une histoire ou une pensée positive.

Certains se souviennent de Jean-Pier Gravel pour ses nombreuses présences au petit écran, que ce soit à Flash, à Star Académie ou à Salut, bonjour!. D’autres ont eu l’occasion de lire son livre Moments (extra) ordinaires, paru en mars 2017. Maintenant, il est aussi possible de le voir sur scène.

 

publicité

Jean-Pier Gravel, surnommé le Missionnaire, a réalisé à 33 ans qu’il avait « le bonheur difficile » et se considérait comme « un vieux mononc’ grincheux ». C’est là qu’il a décidé, il y a trois ans, de créer son entreprise LEMISSIONNAIRE.TV pour répandre le bonheur. « Je me disais que si je répandais le bonheur, ça pourrait déteindre sur moi », a-t-il admis en entrevue au COURRIER.

L’audace de l’animateur lui a souri, lui qui a eu droit à une émission de télé diffusée à Moi & Cie (ensuite diffusée sur TV5 sur quatre continents), avant de présenter son livre issu d’un roadtrip de 17 semaines au Québec avec une seule question posée aux gens rencontrés : « Quel est le moment le plus précieux de votre existence? » « Mais je n’avais jamais prévu monter sur scène avec ce projet-là… Pour moi, ça relevait du cauchemar! » Cela ne lui a pas empêché d’approcher Louis Morissette, qui a accepté de produire ce spectacle.

Les cinq sens

Les salles de spectacle présentent généralement le spectacle Moments (extra) ordinaires comme une conférence, mais Jean-Pier Gravel est catégorique : « Je ne suis pas un conférencier, je n’ai pas de conseils à donner à qui que ce soit. Ma mission, c’est de transmettre des histoires vraies qui donnent des frissons. » Il propose en spectacle cinq histoires, mettant chacune en vedette un des cinq sens.

« En s’éloignant de nos sens, on s’éloigne en même temps de notre cœur d’enfant », note l’animateur qui partage des « histoires inspirantes » dans chacun de ses projets. Par contre, ne lui parlez pas de « moment présent », une notion abstraite que trop de gens répètent dans l’espoir de la rendre réelle, estime-t-il.

Pour lui, bien que le spectacle porte le même titre que son livre, il est très différent dans la mesure où c’est « un show dont vous êtes le héros ». « C’est un spectacle très humain, où je passe presque autant de temps dans la salle que sur scène. Je ne change pas des vies, mais des minutes », insiste Jean-Pier Gravel, qui a déjà été comparé à Luc Langevin (pour le côté « magique » de ses histoires) et à Fred Pellerin (pour sa poésie et son don de conteur). « Je suis là pour démocratiser le bonheur, montrer que ça peut être sexy! »

Jean-Pier Gravel a eu l’occasion de tester la formule de Moments (extra) ordinaires à quelques reprises depuis l’automne. Son prochain spectacle-conférence est prévu le vendredi 25 mai à Saint-Hyacinthe, à l’Espace Rona du Centre des arts Juliette-Lassonde. Le Missionnaire promet de belles surprises et a assuré que « le poil des gens dans l’assistance va lever au moins une fois durant la soirée ». Le spectacle débute à 20 h 30. 

image