6 septembre 2018
Chantal Soucy et l’éducation
Par: Le Courrier

La députée sortante de Saint-Hyacinthe a profité de la dernière semaine de campagne pour faire le point sur les engagements de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en éducation et pour partager ses priorités dans le comté. 

Publicité
Activer le son

Chantal Soucy considère qu’il faut s’attaquer énergiquement au décrochage scolaire.

« Ceux qui me connaissent savent à quel point j’ai à cœur l’éducation de nos jeunes. C’est d’ailleurs une des principales raisons qui m’ont poussée à me tourner vers la CAQ, en 2012, parce que la CAQ est LE parti de l’éducation. Nous avons des propositions ambitieuses, concrètes et c’est d’autant plus important ici, à Saint-Hyacinthe, puisque notre commission scolaire est la 5e au Québec où les résultats académiques des élèves ont le plus décliné au cours des dernières années », a-t-elle souligné.

Localement, la rénovation et l’agrandissement des écoles de sa circonscription figurent parmi ses priorités.

« Après avoir multiplié les démarches auprès du ministre de l’Éducation, [j’ai] réussi à obtenir un investissement de 41,68 M$ pour l’agrandissement de l’école de la Rocade, à Saint-Dominique, ainsi que pour la construction d’une école secondaire à Saint-Hyacinthe. Dans notre circonscription, seulement trois établissements scolaires sur 33 sont dans un état jugé acceptable par le Ministère. Les 30 autres sont considérés comme vétustes ou très vétustes. C’est dire que seulement 9 % de nos écoles sont dans un état acceptable, alors que la moyenne québécoise se situe autour de 50 %. C’est inadmissible! »

image