24 mai 2018
Chantal Soucy interpellée par l’exécutif local du Parti québécois
Par: Le Courrier
Chantal Soucy

Chantal Soucy

Mme Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, quelles valeurs partagez-vous avec le nouveau candidat de la CAQ, Youri Chassin? 

publicité

Pour ceux et celles qui ignorent qui est Youri Chassin, sachez qu’il est le nouveau candidat de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Saint-Jérôme. Il est de plus économiste à l’Institut économique de Montréal (IEDM). Ce groupe, qui intervient régulièrement dans l’espace public, est contre toute intervention de l’État et est favorable aux privatisations de toutes sortes. Selon leur position, plus on s’en remet à la liberté des entreprises et mieux les citoyens se porteront.

Santé

M. Chassin est favorable à plus de privé en santé. Il croit que les « succès des initiatives privées en santé » démontrent la supériorité de ce réseau sur le système public. Nous n’avons pourtant qu’à jeter un coup d’œil aux États-Unis pour réaliser qu’un tel système coûte beaucoup plus cher tout en offrant moins de services… sauf pour les gens les plus fortunés. C’est d’ailleurs ce système privé qui a fait en sorte que LA principale raison des faillites chez les Américains soit justement les coûts prohibitifs des soins de santé.

CPE

Alors que ce système est reconnu pour sa qualité supérieure aux garderies privées en matière de soutien aux parents ET d’aide à l’apprentissage des enfants, M. Chassin préfère contre toute logique éducationnelle les garderies privées.

Environnement et énergie

a) Favorable à l’exploitation du pétrole québécois, Youri Chassin était aussi favorable au projet d’oléoduc de Trans-Canada; 

b) Il est également contre l’idée d’une taxe sur le carbone, préférant se fier au « marché ». Or, toutes les analyses le moindrement sérieuses, dont certaines faites par la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, considèrent une taxe carbone comme un des moyens crédibles pour lutter contre les changements climatiques. Nulle part n’offre-t-il d’ailleurs de solution pour contrer cet énorme défi pour l’avenir de notre planète et de nos enfants;

c) Dans le dossier de l’exploitation des gaz de schiste et de la fracturation hydraulique, il reconnaît qu’il existe des risques de contamination, mais prétend que ces risques seraient comparables à ceux de se faire frapper par la foudre, soit presque inexistants, ce qui s’est révélé tout à fait faux;

d) Quant au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), qui permet aux citoyens de s’exprimer et de poser des questions sur les grands projets pouvant avoir un impact sur l’environnement, M. Chassin l’estime « toxique pour le développement économique »;

e) On ne s’étonnera pas du fait que Youri Chassin soit en faveur d’une privatisation partielle d’Hydro-Québec (il est, au passage, également pour qu’on privatise la SAQ). Mais il va aussi jusqu’à contester l’utilité des subventions aux énergies renouvelables et aux véhicules électriques, croyant qu’il faut plutôt laisser le marché procéder par lui-même, ce qui n’a jamais fonctionné pour diminuer la consommation des véhicules. Qui plus est, pour l’économiste, les surplus d’électricité utilisés pour accentuer l’électrification des transports seraient « des projets d’éléphants blancs », alors qu’ils contribuent à créer des emplois ici et aideront à transférer notre consommation du pétrole importé vers l’électricité du Québec.

Nationalisme économique

Il est à la fois défavorable aux politiques d’appuis à nos entreprises québécoises ainsi qu’aux appuis financiers à ces entreprises.

La gestion de l’offre en agriculture

Jusqu’à tout récemment, M. Chassin affirmait que le système de gestion de l’offre était un ensemble de « politiques néfastes » qu’il faudrait abolir.

Les idées du nouveau candidat caquiste vont donc dans le sens d’un démantèlement radical de la société québécoise et de son tissu socio-économique aussi bien en santé, qu’en éducation, en environnement, en économie, en énergie, en agriculture ou en santé.

Mme Soucy, quelles valeurs partagez-vous avec votre nouveau candidat à la CAQ? M. Chassin ne croyant même pas à la notion de bien commun, dites-vous bien que nous, au Parti Québécois, nous y croyons, car nous avons à cœur le bien-être de tous les citoyennes et citoyens… et pas seulement de quelques-uns.

 

Dany Jr Gagnon,
Président exécutif du Parti québécois de Saint-Hyacinthe

image