16 août 2018
Élections provinciales
Chantal Soucy prête pour la campagne 
Par: Jean-Luc Lorry
Chantal Soucy et son équipe. En premier plan, François Bonnardel, député de Granby et leader parlementaire de la CAQ, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, et Sonia Lebel, candidate dans la circonscription de Champlain. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Chantal Soucy et son équipe. En premier plan, François Bonnardel, député de Granby et leader parlementaire de la CAQ, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, et Sonia Lebel, candidate dans la circonscription de Champlain. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Sans surprise, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, a confirmé à ses troupes qu’elle tentera de décrocher un second mandat sous les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Lors de l’annonce de sa candidature, Chantal Soucy a pu compter sur la présence de François Bonnardel, député de Granby et leader parlementaire de la CAQ, et de Sonia Lebel, candidate dans le comté de Champlain.

« Dans la circonscription de Saint-Hyacinthe, Chantal a immensément bien fait son travail, a déclaré François Bonnardel. Quand elle veut quelque chose, Chantal grignote jusqu’à ce qu’elle obtienne satisfaction. »

Connue du grand public pour avoir été la procureure en chef à la Commission Charbonneau, Sonia Lebel était venue également soutenir la candidature de la députée locale.

« Chantal est une personne dévouée et passionnée. Comme je réside à Mont-Saint-Hilaire, c’est un peu sa faute si je me retrouve en Mauricie », a dit à la blague Mme Lebel qui possède un pied-à-terre dans cette région.

C’est devant une assemblée composée d’une soixantaine de militants et de bénévoles réunis sous un chapiteau extérieur au Club de golf de Saint-Hyacinthe que Chantal Soucy a confirmé son choix de se représenter une seconde fois.

« Si j’ai réussi pendant mon premier mandat à obtenir autant de subventions pour la région de Saint-Hyacinthe, c’est aussi grâce au travail de mon équipe. Celle-ci est à mes côtés cinq et parfois six jours par semaine », a indiqué Chantal Soucy lors de son allocution.

« On sent un vent de changement qui souffle à la grandeur du Québec. Il est temps de mettre fin à un régime libéral de presque 15 ans », a-t-elle poursuivi.

Même si les résultats des derniers sondages sont en en faveur de la CAQ, Chantal Soucy ne considère pas partir avec une longueur d’avance.

« En politique, rien n’est gagné avant le résultat du scrutin. La pire erreur serait de sous-estimer mes adversaires politiques en prenant pour acquis que l’on va gagner », a mentionné Mme Soucy en entrevue au COURRIER.

Les autres candidats annoncés dans la circonscription de Saint-Hyacinthe sont Annie Pelletier pour le Parti libéral, Daniel Breton pour le Parti québécois et Marijo Demers pour Québec solidaire.

Lors des élections d’avril 2014, Chantal Soucy avait récolté 32,74 % des suffrages devant le péquiste Émilien Pelletier (29,72 %) et la candidate du Parti libéral, Louise Arpin (28,92 %).

Durant la campagne, l’équipe de Chantal Soucy sera installée au 1250, boulevard Choquette où logeait le Resto-café Donut.

image