4 octobre 2018
Chantal Soucy réélue haut la main
Par: Jean-Luc Lorry
Sous une pluie de confettis, Chantal Soucy a savouré sa victoire en compagnie de son équipe de campagne et de nombreux bénévoles. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Sous une pluie de confettis, Chantal Soucy a savouré sa victoire en compagnie de son équipe de campagne et de nombreux bénévoles. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Chantal Soucy a récolté les fruits de son travail de députée de Saint-Hyacinthe en décrochant un second mandat haut la main. La caquiste a obtenu une majorité écrasante en terminant la course électorale avec 21 227 votes, soit 52 % des suffrages. 

publicité

Dans une ambiance survoltée, près d’une quarantaine de militants et de bénévoles ont célébré la victoire éclatante de Chantal Soucy au resto-bar Le White Rabbit. L’équipe de campagne de la députée a appris rapidement sur les écrans de télévision que le Québec se dirigeait vers un gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ).

Environ 45 minutes après le début du décompte des suffrages dans la circonscription, la victoire de Chantal Soucy était assurée. C’est sous une pluie de confettis, de cris de joie et d’applaudissements que la réélection de Chantal Soucy a été accueillie.

« Après 15 ans de règne libéral et plusieurs décennies de bipartisme, nous avons prouvé aux Québécois qu’une troisième voie était possible avec la CAQ. Je suis très fière que Saint-Hyacinthe fasse partie du vent de changement qui souffle sur le Québec », a déclaré Chantal Soucy, lors de son allocution.

Pendant les remerciements d’usage, Mme Soucy a tenté de n’oublier personne. « Ma première pensée va à mes enfants qui ont perdu leur maman pendant 40 jours. Merci à mon équipe de bureau, Geneviève, Virginie et Dominic. Vous faites partie de ma garde rapprochée, dévouée et indispensable », a souligné la députée sortante.

« Une campagne électorale, cela ne se gagne pas seule. Je partage ma victoire avec vous tous. Car sans vous, il n’y aurait pas de victoire. »

La candidate a récolté 14 401 votes de plus que Marijo Demers qui se lançait pour la première fois en politique provinciale sous les couleurs de Québec solidaire. En 2014, Chantal Soucy avait gagné la course devant le péquiste Émilien Pelletier avec une majorité de 1 222 votes.

« Être majoritaire est une surprise. Je ne pensais pas que mon parti obtiendrait autant de sièges à l’Assemblée nationale. Le Québec délaisse ce soir les partis traditionnels pour un changement avec la CAQ. Nous vivons un moment historique », a indiqué Mme Soucy en entrevue au COURRIER.

La CAQ a obtenu 74 sièges, le Parti libéral 32, Québec solidaire 10 et le Parti québécois 9.

VERS UN MINISTÈRE?

Porte-parole de la CAQ en matière d’énergie sous le gouvernement Couillard, Chantal Soucy nous a confié ne pas manifester d’intérêt pour un ministère en particulier.

« Je suis venu en politique pour aider les gens, pas pour être ministrable et avoir une limousine. Je suis une députée qui n’a rien demandé à mon chef. J’ai toujours été un bon soldat. Pas toujours docile. Je vais continuer à servir les citoyens de Saint-Hyacinthe. »

Présent lors de la soirée électorale, l’homme d’affaires maskoutain Jean Fontaine a félicité chaleureusement Chantal Soucy en lui prédisant le poste de ministre de l’Agriculture.

Chantal Soucy a également eu une pensée pour son papa qui est décédé en mars dernier. « Il doit être fier de moi », nous a-t-elle glissé.

Maintenant que sa formation politique est au pouvoir, Mme Soucy compte bien déployer toute son énergie à l’obtention de nouvelles subventions pour le comté. 

image