2 avril 2020
Chantal Soucy veut rassurer les Maskoutains
Par: Véronique Lemonde

Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, se veut rassurante envers les citoyens en ce temps de crise. Photo François Larivière | Le Courrier ©

De l’aveu même de la députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, Chantal Soucy, son premier rôle en ce temps de crise sanitaire est surtout de rassurer les gens.

Publicité
Activer le son

« Dès le début, quand les écoles ont fermé, nous avons senti un stress énorme chez les gens. Nous tentons de trouver des solutions avec eux et des ressources. Puis, nous répétons beaucoup, beaucoup les règles d’hygiène à nos citoyens », indique en entrevue au COURRIER Chantal Soucy.

Inquiets de leur situation financière personnelle et de celle des entreprises de la région, plusieurs citoyens contactent la députée concernant les diverses mesures mises en place, qu’elles soient fédérales ou provinciales.

« Je suis là pour eux, le téléphone fonctionne à plein régime et nous sommes très actifs sur les réseaux sociaux. À la seconde près, nous informons les gens sur notre page Facebook. C’est très important de le faire, car plusieurs personnes n’ont pas nécessairement le câble et c’est donc en direct sur Facebook que cela se passe. »

Dès que le point de presse de son premier ministre se termine, chaque jour, aux alentours de 13 h 30, le téléphone sonne et les questions des gens affluent. « Plusieurs personnes nous font part de leur satisfaction vis-à-vis du gouvernement actuel et de sa gestion de la crise. Je pense que son travail est exceptionnel. J’ai des réunions chaque semaine, que ce soit avec le caucus ou avec notre direction de la sécurité publique de la Montérégie, en vidéoconférence. L’opposition est toujours invitée à parler dans ces réunions et tout le monde a son mot à dire. »

L’inquiétude des entreprises et organismes

Chantal Soucy a aussi fait le tour des entreprises du centre-ville pour voir ce qui pourrait les aider en ces temps difficiles. « Plusieurs entreprises nous contactent aussi pour être au fait des règles d’hygiène à respecter pour protéger le plus possible leurs employés. Les gens veulent savoir quelles entreprises sont encore ouvertes, etc. »

De façon plus concrète, elle a plaidé auprès du premier ministre la cause des imprimeries et de la distribution du Publisac au Québec, ce qui a permis la distribution de journaux partout à travers la province et de maintenir au travail les employés de l’imprimerie Transcontinental de Saint-Hyacinthe.

La députée souligne particulièrement la grande vulnérabilité des organismes communautaires, plusieurs étant fermés, mais surtout, une part de la population qui est ainsi laissée avec un filet social fragilisé. « Les organismes et leur clientèle ont des besoins bien particuliers et, également, leurs bénévoles étaient majoritairement des gens âgés de 70 ans et plus qui sont maintenant confinés à la maison. Il faut aider nos organismes communautaires, nous en avons vraiment besoin. Les gens intéressés à faire du bénévolat doivent se manifester pour que les services comme la popote roulante, par exemple, puissent se poursuivre. »

La députée tient à rappeler que tous les citoyens ayant des commentaires, des questions ou des besoins particuliers peuvent contacter son bureau de circonscription au 450 773-0550 ou par courriel à chantal.soucy.sahy@assnat.qc.ca. La page Facebook @ChantalSoucyDeputee est également toujours accessible.

image