22 mars 2018
Arts martiaux mixtes
Charbonneau surpris par la lutte de Kornberger
Par: Maxime Prévost Durand
Francis Charbonneau n’a pas réussi à imposer son rythme face à Brendan Kornberger, s’inclinant par soumission au deuxième round. Photo Denis Bélanger

Francis Charbonneau n’a pas réussi à imposer son rythme face à Brendan Kornberger, s’inclinant par soumission au deuxième round. Photo Denis Bélanger

Le combattant d’arts martiaux mixtes Francis Charbonneau a encaissé un troisième revers chez les professionnels, le 16 mars, en s’inclinant face à Brendan Kornberger, considéré comme l’un des meilleurs Canadiens à 185 lb, lors du gala TKO 42, à la Place Bell de Laval.

Publicité
Activer le son

L’arbitre a mis fin au combat à 1:30 du deuxième round alors que Kornberger appliquait un étranglement au natif de Saint-Hyacinthe. Le gagnant, qui disputait son premier combat avec l’organisation TKO MMA, aura la chance de défier le champion des poids moyens, Marc-André Barriault, dans un combat prévu le 4 mai à Québec.

Si la force de frappe était l’arme la plus redoutable de Kornberger, c’est plutôt avec sa lutte que le Britanno-colombien a réussi à battre le Maskoutain. « Je ne m’attendais pas à un combat avec de la lutte comme ça. Il avait vu que j’avais une bonne boxe. Il a bien fait ses devoirs », a avoué Charbonneau après le combat.

Après quelques échanges de coups dès les premières secondes, Kornberger est passé en mode attaque et a amené Charbonneau au sol. Malgré des tentatives répétées de se relever, le favori local n’a jamais réussi à reprendre le dessus dans ce premier round, encaissant quelques coups à la tête et dans les côtes.

Le scénario s’est répété au second round, Kornberger démontrant une force physique supérieure à celle du Maskoutain. Après avoir esquivé une droite de Charbonneau, le Britanno-colombien l’a ramené au sol et a réussi à se positionner pour réaliser l’étranglement. La manœuvre a mis un terme au combat.

Cette défaite est la troisième subie par Francis Charbonneau à ses quatre derniers combats. Il avait notamment perdu face à Jonathan Meunier en 2016, puis s’était incliné contre Khetag Pliev en juin dernier en raison d’une blessure au biceps. En carrière, il présente une fiche de quatre victoires et trois revers.

Le Maskoutain, ambulancier de métier et propriétaire du GymXtra, se permettra une pause des arts martiaux mixtes dans les prochaines semaines. « J’ai quand même 34 ans. Je pourrais continuer simplement pour m’amuser, mais ce n’est pas moi ça. Je ne veux pas d’un combat où je sais à l’avance que je vais gagner facilement. Je veux des défis, je veux toujours affronter les meilleurs, mais avec le travail, ma fille et la famille, ce n’est pas évident de m’entraîner aussi intensément. »

Lorsqu’il s’est joint à TKO MMA, Francis Charbonneau avait signé une entente de trois combats. Son duel contre Brendan Kornberger devait être le dernier de ce contrat, mais le Maskoutain a confirmé qu’il avait resigné une entente pour deux combats supplémentaires avec l’organisation de Stéphane Patry. 

image