14 mai 2015
Cheer-Up fête en grand
Par: Maxime Prévost Durand
Perfect Dream a terminé sa saison avec une autre médaille d’or à Cheer-Up. Photo Courtoisie

Perfect Dream a terminé sa saison avec une autre médaille d’or à Cheer-Up. Photo Courtoisie

Près de 110 numéros ont été présentés au cours de la journée par des équipes civiles et scolaires. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Près de 110 numéros ont été présentés au cours de la journée par des équipes civiles et scolaires. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’organisation de la compétition ­Cheer-Up voulait que la dixième édition soit une grande fête et c’est exactement ce que l’on retrouvait comme ambiance au Stade L.-P.-Gaucher, samedi, alors que plus de 90 équipes ont foulé le plancher de danse.

Publicité
Activer le son

Il y avait une grande arche de ballons à l’avant de la scène, une entrée lumineuse par où les différentes équipes faisaient leur entrée et d’autres ballons un peu ­partout dans l’aréna, tandis qu’à l’arrière-scène, le popcorn a été fort populaire (à peine 2 des 1 500 sacs prévus sont restés dans les mains des organisateurs à la fin de la journée), tout comme la cabine de photos et le plancher d’arcade Dance Dance Revolution.

« Le coup d’oeil de la salle était ­incroyable », s’est réjouie Jessika ­Gardner, directrice générale de ProCheer ­Association, de Saint-Hyacinthe, et ­coordonnatrice de la compétition. « Ça offrait une allure encore plus professionnelle. Ce n’était pas le décor d’une simple compétition amicale, c’était plus haut de gamme. On a vraiment mis le paquet! »

Quelques modifications à prévoir

Malgré une ambiance festive et ­conviviale, l’équipe de Cheer-Up devra apporter quelques modifications à ses installations lors de sa prochaine édition.

Elle s’est fait quelque peu taper sur les doigts pour n’avoir qu’un plancher de sept lignes, alors que la fédération ­demande un plancher de neuf lignes pour ses compétitions.

Le fait que les juges n’aient pas accès à des reprises vidéo pour réviser les ­pénalités contestées par les équipes a également été entendu par l’organisation, qui compte remédier à la situation l’an prochain.

Résultats

Le club de Saint-Hyacinthe ProCheer ­Association a profité de cette compétition à la maison pour faire le plein de ­médailles, montant pas moins de onze fois sur le podium.

L’histoire s’est poursuivie pour Perfect Dream, qui a signé une 15e victoire ­consécutive. Elle a remporté une ­médaille d’or à chacune des ­compétitions auxquelles elle a participé au cours des deux dernières saisons. Une fois de plus, elle a reçu la bannière de grand ­champion, remise à l’équipe ayant ­obtenu le meilleur pointage de tout le ­niveau.

Power Dream l’a imité en triomphant dans sa catégorie, en plus de mettre ­également la main sur une bannière de grand champion.

Princess Dream, Diva Dream, Cutest Dream, Gorgeous Dream et Famous Dream ont toutes aussi remporté l’or dans leur catégorie respective, tandis que Precious Dream, Inspire Dream, Fierce Dream et Legend Dream (2e / 2 équipes) récoltaient l’argent.

Fabulous Dream et Awesome Dream représentaient également ProCheer dans le cadre de Cheer-Up. Elles ont pris le 5e rang.

Au total, près de 110 numéros ont été présentés au cours de la journée. ­Cheer-Up regroupe à la fois des équipes civiles et des équipes ­scolaires.

image