19 mai 2016
Cheer-Up : une compétition relevée
Par: Maxime Prévost Durand
Un total de 89 équipes s’étaient donné rendez-vous au Stade L.-P.-Gaucher pour la 11e édition de Cheer-Up. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un total de 89 équipes s’étaient donné rendez-vous au Stade L.-P.-Gaucher pour la 11e édition de Cheer-Up. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le club ProCheer était représenté par 13 équipes pour cette compétition amicale. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le club ProCheer était représenté par 13 équipes pour cette compétition amicale. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Après avoir mis le paquet pour fêter son 10e anniversaire, Cheer-Up est revenu avec un décor plus sobre. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Après avoir mis le paquet pour fêter son 10e anniversaire, Cheer-Up est revenu avec un décor plus sobre. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Dernier rendez-vous au calendrier de la Fédération de cheerleading du Québec, la compétition amicale Cheer-Up a rassemblé pas moins de 89 équipes scolaires et civiles au Stade L.-P.-Gaucher de Saint-Hyacinthe le 7 mai à l’occasion de sa 11

Publicité
Activer le son

Malgré des problèmes avec le décor quelques minutes avant que ne soient lancées les activités, Cheer-Up s’est avéré un succès pour le club maskoutain ProCheer, organisateur de la compétition, a indiqué la directrice générale Jessika Gardner.

Le décor a cédé à la suite d’une bourrasque de vent provenant de la grande porte où se trouve la resurfaceuse, ouverte pour permettre d’aérer la salle. De nombreux bénévoles ont alors tout fait pour le remettre en place à temps pour le début de la compétition.

Les jours précédant la compétition, des parents bénévoles ont aidé ProCheer à se conformer aux exigences de la Fédération de cheerleading du Québec, qui lui avait reproché l’an dernier de tenir la compétition sur un plancher de sept lignes plutôt que sur un plancher règlementaire de neuf lignes. Ils ont ainsi mis la main à la pâte pour construire et mettre en place les deux lignes supplémentaires. « Les parents bénévoles sont d’une grande aide. C’est ce qui fait en sorte que le club va bien », a souligné avec gratitude Jessika Gardner.

Résultats

Presque toutes les équipes de ProCheer sont montées sur le podium. Certaines d’entre elles en étaient toutefois assurées avant même de présenter leur routine en raison du nombre restreint d’équipes inscrites dans leur catégorie.

Famous Dream (senior 4.2) et Fierce Dream (inter 4.2) ont remporté la bannière de Grand Champion ex aequo dans la classe 4.2 avec une note de 88.8, tandis que Power Dream (senior 3) a remporté cet honneur dans le niveau 3.

En plus de ces trois équipes, Perfect Dream, Fancy Dream, Gorgeous Dream et Precious Dream ont terminé au sommet de leur catégorie. Fabulous Dream, Empire Dream, Diva Dream, Princess Dream et l’équipe Mom and Dad ont pour leur part pris le deuxième rang dans leur classe respective.

image