21 mai 2020
Chevrolet Traverse : au fil des ans
Par: Marc Bouchard

Photos Chevrolet Canada

Photos Chevrolet Canada

Le Traverse de Chevrolet n’est pas exactement nouveau. En fait, il date probablement d’une dizaine d’années, mais il a, heureusement, été revampé depuis. Et sa nouvelle mouture, bien que pas trop éloignée de l’ancienne, améliore quelques détails. Il offre en plus de vastes possibilités, gracieuseté notamment de ses sept versions disponibles. En fait, si on insiste, on peut même l’obtenir en version traction seulement, mais il faudra se contenter de la déclinaison de base. Toutes les autres offrent le rouage intégral de série!

Publicité
Activer le son

Évidemment, au fil des ans, plusieurs modifications ont été apportées au Chevrolet Traverse. En 2020 par exemple, on abandonne le moteur turbo 2,0 litres disponible uniquement sur le modèle plus sportif RS au profit du V6 3,6 litres de mise sur toutes les versions. Et sur la totalité des versions, il est jumelé à une boîte automatique 9 rapports.

Cette mécanique promet 310 chevaux et 266 livres-pied de couple, pour une capacité de remorquage de quelque 5000 livres.

Note technique de l’auteur : à la suite de plusieurs questions, une précision s’impose. Le couple est une force de torsion liée à la force de rotation d’un moteur. Il mesure la force que peut délivrer le moteur dans son mouvement. En comparaison, c’est comme si l’on mesure la puissance requise par votre poignet pour tourner une poignée de porte. C’est le couple qui agit le plus sur la capacité de remorquage.

Un habitacle intéressant

Le Chevrolet Traverse est grand, très grand même. Il peut aisément recevoir jusqu’à sept passagers sans trop de difficulté. En fait, il dispose dans certaines versions de huit ceintures de sécurité, pour accueillir le même nombre d’occupants. Évidemment, la version de base est bien équipée, mais de façon sommaire. Les versions plus haut de gamme disposent d’un intérieur tout cuir, de sièges chauffants et ventilés.

Le plus bel ajout cependant, c’est la présence d’une deuxième rangée coulissante, éliminant les contorsions trop souvent nécessaires pour atteindre la troisième rangée. Cette petite pensée permet aussi d’augmenter l’espace disponible pour le chargement à l’arrière lorsque l’on abaisse la troisième rangée. Mais même sans les rabattre, il faut le préciser, le Traverse dispose d’un véritable espace cargo : 651 litres, ce qui est bien suffisant pour un usage familial.

Parce qu’il s’agit d’un véhicule de la famille GM, il ajoute les fonctionnalités propres aux constructeurs américains, notamment un système d’infodivertissement avec écran 8 pouces, doté d’une compatibilité totale Apple Car Play et Android auto. Il dispose aussi de toutes les fonctionnalités de sécurité embarquées que l’on apprécie désormais sur les voitures modernes, comme les détecteurs d’angles et autres technologies raffinées.

Il faut toutefois opter pour les versions les plus haut de gamme pour obtenir les derniers développements dans ce domaine, notamment l’aide au maintien en voie. Tout comme il faut compter sur un abonnement mensuel pour bénéficier des capacités intégrées 4G et Wifi de la voiture pour servir de borne de contact avec internet.

Un petit détail : on a ajouté cette année une nounou pour les conducteurs délinquants. Il est en effet impossible de bouger le levier de transmission en position marche si la ceinture n’est pas bouclée! Et le Traverse est toujours doté d’une alerte en cas d’oubli de quelque chose, ou de quelqu’un, sur le siège arrière.

Une conduite agréable

La conduite de ce Chevrolet grand format est confortable. La puissance disponible du V6 de 3,6 litres n’est plus surprenante, car GM utilise ce groupe motopropulseur dans de nombreux autres véhicules.

La boîte automatique à neuf rapports, qui remplace la boîte à six rapports utilisée par Chevrolet lors de la première génération, agit avec grâce et célérité. Grâce aux trois rapports de démultiplication supplémentaires, GM a pu offrir à la fois une meilleure accélération et une meilleure économie de carburant, en particulier sur l’autoroute. Une fonction de démarrage / arrêt pour aider à économiser du carburant lorsque le Traverse est immobile est également standard sur toutes les versions.

Il est vrai que le freinage est parfois laborieux, entraîné par le poids du véhicule. Ou que les virages pointus exigent un peu de contrôle de votre part. Mais dans l’ensemble, la conduite du Chevrolet Traverse est sans encombre ni anicroche.

Comparé à la concurrence plus chère, Traverse pourrait bien être un choix globalement plus intelligent.

image