2 mai 2013
Chevrolet Trax, diminutif familial
Par: Marc Bouchard

Ne le cherchez pas sur les sentiers rocailleux ou dans les pentes extrêmes. Le petit Chevrolet Trax a beau porter le qualificatif d’utilitaire sport, il n’est en fait qu’un véhicule de ville un peu haut sur pattes. Défaut? Pas tant que ça, puisque le petit Trax tire bien son épingle du jeu dans la jungle urbaine.

Publicité
Activer le son

Tout, dans le petit véhicule, a été pensé en fonction d’un usage de ville. Son petit moteur turbo, bien que peu puissant, réagit avec aisance et véhémence dès qu’on le sollicite. Pas question de course d’accélération ou de départ fulgurant, mais le Trax est tout de même assez souple pour être agréable.

Sa grande force, c’est sa consommation moyenne inférieure à 10 L/100 km, ce qui est un atout important dans cette catégorie. Le contraire aurait cependant été une déception, tenant compte de la taille réduite du véhicule. Pour bien le mettre à l’épreuve, j’ai notamment fait appel à des essayeurs différents. Oubliez les journalistes traditionnellement conservateurs, j’ai plutôt opté pour un jeune couple, milieu vingtaine, pas totalement objectif faut-il le préciser. Ils adoraient déjà le look de la voiture depuis le Salon de l’auto de Montréal. Le résultat de l’essai : ils se sont montrés enchantés des performances en ville, ont adoré la maniabilité exceptionnelle du petit Trax, se sont attachés à l’optionnelle transmission intégrale, mais ont déploré un peu le manque d’accélération en sortie d’autoroute. Ils ont aussi, un constat étonnant, remarqué la qualité des matériaux, pas tout à fait à la hauteur de leurs attentes. Malgré tout, l’expérience a été concluante, et tant Lui et Elle ont confirmé leur désir de poursuivre au volant du petit véhicule, et en sont sortis avec un peu de déception. Après tout, on ne voulait leur avis que pour quelques heures. Techniquement, le Trax est équipé d’un petit moteur 4 cylindres développant 143 chevaux doublés d’une boîte automatique plutôt étonnante. On la souhaiterait un peu plus rapide, mais elle joue bien son rôle de soutien. La direction, précise malgré tout, est cependant un peu engourdie, et on aimerait bien ressentir davantage de sensations à son volant. On peut cependant rapidement dépasser ce léger inconvénient en conduite urbaine, grâce à l’aisance du véhicule à se faufiler partout. Moins bonne note cependant pour les suspensions qui, lorsque le petit véhicule est vide, le font sautiller de gauche à droite. Un peu désagréable, surtout sur les routes de campagne, mais évidemment, un défaut que l’on ne ressent pas en conduite quotidienne. Esthétiquement, le Trax est unique en son genre. Son air trapu, un peu renfrogné lui confère une petite bouille sympathique et assez unique (il y a bien le Buick Encore qui s’en approche, ce qui est normal puisqu’ils sont quasi jumeaux). Quant à l’habitacle, outre la dureté de certains plastiques (comme l’ont noté nos essayeurs d’un jour), le reste est moderne et joli. L’espace est suffisant pour quatre passagers normaux, cinq si vos enfants ne sont pas trop grands, et vous disposerez même d’un espace de chargement limité, mais suffisant pour les quelques courses de la famille. Vous disposerez même de quelques coffrets dispersés aux quatre coins de la cabine. Quant au tableau de bord, il est, avouons-le, un peu disparate. Les commandes sont nombreuses, pas nécessairement instinctives, et il faut quelques minutes pour tout comprendre. Et comme certaines commandes sont aussi un peu complexes (le système multimédia MyLink par exemple), on doit parfois quitter la route des yeux un peu trop longtemps pour être prudent.

En résumé

Rien n’est parfait en ce bas monde, et le Chevrolet Trax en est certainement l’exemple. Mais du même souffle, difficile de lui trouver des défauts majeurs. Il est joli, maniable, peu gourmand et stylé. Et pour couronner le tout, pas trop dispendieux non plus.

Il n’est certes pas parfait, mais avouons que ses défauts sont bien peu nombreux pour qui cherche un petit, vraiment petit utilitaire de ville!

Forces :

– Style – Consommation limitée – Maniabilité

Faiblesses :

– Finition du tableau de bord – Suspensions bondissantes – Manque de puissance sur autoroute

Fiche technique

Moteur : L4 1.4L turbo Puissance (ch@tr/min) : 138 @ 4900 Couple (lb.pi@tr/min) : 148 @ 1850 Roues motrices : Traction intégrale Transmission : Automatique à 6 rapports Freins : Disques avant/tambours arrière Freins antiblocage : Antiblocage aux 4 roues Prix : de 20 045 $ à 30 880 $

image