7 mai 2020
Tourisme régional
Chouette à voir! en attente, le Jardin Daniel A. Séguin fermé
Par: Jean-Luc Lorry

Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, espère que Québec donnera rapidement le feu vert à l’industrie touristique pour repartir la machine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le refuge pour oiseaux de proie de Saint-Jude, Chouette à voir! accueille quelque 10 000 visiteurs par année, mais la saison 2020 pourrait être compromise. Photo UQROP

La saison touristique sera passablement calme cet été dans la région en raison de l’annulation de l’ensemble des activités culturelles, sportives et même commerciales qui devaient se tenir pendant la période estivale.

Publicité
Activer le son

« C’est près de 300 000 personnes qui ne viendront pas à Saint-Hyacinthe cet été. Nous devons attendre les directives de la santé publique pour une possible reprise des activités touristiques. Le mot d’ordre pour le moment est patience », indique Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, en entrevue téléphonique avec LE COURRIER.

Face à la prolifération rapide de la COVID-19, Québec avait demandé le 10 avril l’annulation des festivals ainsi que des événements publics sportifs et culturels jusqu’au 31 août 2020.

« À partir de cette date, nous savions que 14 fêtes et événements prévus dans la région étaient automatiquement annulés. Je pense entre autres à l’Expo de Saint-Hyacinthe, aux Rendez-vous urbains, aux Beaux mardis de Casimir et à la Coupe Telus », mentionne Mme Lambert.

Selon elle, les propriétaires de terrains de golf et de terrains de camping ont hâte de connaître à quelle date ils pourront rendre accessibles leurs installations.

L’équipe de Chouette à voir! espère ouvrir cet été ce refuge pour oiseaux de proie aux visiteurs.

« Si la situation liée à la COVID-19 le permet, le site ouvrira ses portes au grand public comme prévu à partir du mercredi 24 juin, et ce, 7 jours sur 7 jusqu’au dimanche 30 août 2020. L’expérience du visiteur devra toutefois être adaptée au respect de certaines directives connues depuis la pandémie. Comme la situation évolue rapidement, il se peut que la décision d’ouvrir ou non le site de Chouette à voir! se fasse à la dernière minute », peut-on lire sur le site web de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP).

Situé sur un site de 22 hectares à Saint-Jude, Chouette à voir! reçoit annuellement la visite de quelque 10 000 personnes.

Au Jardin Daniel A. Séguin, où étaient planifiées de nombreuses activités pour souligner le 25e anniversaire, la Fondation en horticulture ornementale de l’ITA de Saint-Hyacinthe, qui en assure la gestion, a décidé de fermer le Jardin pour la saison 2020.

« Il était difficile de tenir des événements dans les conditions du respect des mesures de distanciation sociale. De plus, comme le secteur de l’horticulture ornementale n’était pas considéré comme essentiel au début de la crise, nous n’avons pas reçu une grande partie des plantes pour le jardin », nous indique Eve-Marie Surprenant, nouvelle directrice générale du Jardin Daniel A. Séguin.

« Les festivités prévues pour souligner notre 25e anniversaire sont reportées à l’an prochain », poursuit Mme Surprenant.

Le Bureau d’information touristique, situé au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, est fermé jusqu’à nouvel ordre.

« Je pense que l’industrie touristique sera le secteur d’activité qui va repartir le plus tard. Il ne faut pas oublier que beaucoup de nos entreprises travaillent au niveau touristique, comme celles qui offrent l’autocueillette 1», souligne Nancy Lambert.

Dans la région, plus d’une vingtaine de producteurs sont spécialisés dans le domaine agrotouristique.

image