30 juillet 2015
Chouette à voir! : la chasse à la petite nyctale est lancée
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier
Mélodie, Mariane et Léa invitent le public à trouver leur sculpture de petite nyctale cachée dans le sentier des chouettes lutins chez Chouette à voir!. Elles sont accompagnées de l’enseignante Sonia Massé, de la bénévole Suzie Plourde et de Guy Fitzgerald, médecin vétérinaire et président fondateur de l’UQROP. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Mélodie, Mariane et Léa invitent le public à trouver leur sculpture de petite nyctale cachée dans le sentier des chouettes lutins chez Chouette à voir!. Elles sont accompagnées de l’enseignante Sonia Massé, de la bénévole Suzie Plourde et de Guy Fitzgerald, médecin vétérinaire et président fondateur de l’UQROP. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les visiteurs de Chouette à voir!, à Saint-Jude, peuvent désormais partir à la chasse à la petite nyctale dans les sentiers boisés de l’organisme, armé uniquement de leur sens de l’observation et d’une carte les aidant à localiser les 21 sculptures représentant la plus petite chouette du Québec.

Publicité
Activer le son

L’idée de disséminer des chouettes lutins, en référence aux lutins farceurs qui ont joué des tours à bien des familles, dans les sentiers de Chouette à voir! est venue à la bénévole Suzie Plourde alors qu’elle randonnait sur l’île Manitoulin.

« Avec les enfants, nous nous sommes rendu compte que des lutins étaient cachés dans le sentier et nous avons complété le trajet en essayant de tous les découvrir. Je me suis dit que cette idée serait parfaite pour Chouette à voir! afin que les visiteurs dépassent le sentier de la voilière et qu’ils explorent les boisés. »

Mme Plourde a approché l’enseignante Sonia Massé, de l’école aux-Quatre-Vents pavillon Saint-Louis, afin que ses élèves conçoivent des sculptures de la petite nyctale.

Après avoir bénéficié d’une présentation de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) en classe de cet oiseau, les 21 élèves de 4e et 5e année de Mme Massé ont accepté de collaborer avec enthousiasme.

Ils ont d’abord sélectionné un thème en lien avec la vie de cette chouette, puis ont conçu leur sculpture et rédigé un texte les accompagnant.

Carte du sentier en main, les visiteurs doivent tenter de localiser les 21 sculptures. Ils peuvent également se familiariser avec le mode de vie de la petite nyctale, que l’on peut apercevoir dans les boisés de Saint-Jude, puisque les textes informatifs sont imprimés au verso de la carte.

Il s’agit de la troisième collaboration entre Chouette à voir! et l’école aux-Quatre-Vents.

Le site de Chouette à voir! fait partie de l’UQROP, laquelle se consacre à la réhabilitation d’oiseaux de proie blessés ainsi qu’à l’éducation du public. Au Québec, on compte 27 espèces d’oiseaux de proie, dont 16 peuvent parfois être hébergées ou observées en même temps à Chouette à voir!.

image