17 mai 2012
Colloque sur l’intégration et l’implication citoyenne
Citoyens et décideurs de Saint-Hyacinthe ont fait le plein de réflexions
Par: Le Courrier
Sur la photo, à l'avant, de gauche à droite : Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, Michèle Vatz-Laaroussi, conférencière, Ana Luisa Itturiage, directrice de Forum-2020, Francine Morin, préfet de la MRC Les Maskoutains et Guy Gagnon, du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles. À l'arrière, dans le même ordre, André Jacob, conférencier, Éric Charest, conférencier et Pascale Leblanc, confériencière et animatrice du colloque.

Sur la photo, à l'avant, de gauche à droite : Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, Michèle Vatz-Laaroussi, conférencière, Ana Luisa Itturiage, directrice de Forum-2020, Francine Morin, préfet de la MRC Les Maskoutains et Guy Gagnon, du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles. À l'arrière, dans le même ordre, André Jacob, conférencier, Éric Charest, conférencier et Pascale Leblanc, confériencière et animatrice du colloque.

Le 29 mars avait lieu le premier colloque citoyen sur l’intégration de la diversité sous le thème « L’Interculturalité, un levier de développement humain et économique à Saint-Hyacinthe ».

Cette activité qui se voulait un espace de dialogue, d’interaction et de rapprochement a suscité un vif intérêt auprès d’un bon nombre de personnes dans notre région. Outre l’équipe de Forum-2020 et les conférenciers invités, plus de 110 personnes ont participé à cette rencontre dont 43 immigrants et 68 Maskoutains.

Parmi eux, on retrouvait des citoyens, des membres du consortium de Forum-2020, ainsi que neuf de nos élus politiques dont quatre maires de la MRC et Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe. En mettant à profit l’expertise de conférenciers chevronnés dans le domaine de la diversité, cette rencontre citoyenne visait à combler un besoin de balises et d’orientations socioéconomiques à l’intention des décideurs, des institutions publiques et des citoyens en général. Durant ce colloque, les gens se sont réunis en atelier pour débattre du thème de l’intégration économique, sociale et politique dans notre région. Chaque atelier soulignait donc un aspect différent de l’intégration et avait pour mandat d’arriver en bout de piste avec des actions concrètes et profitables pour tous. À la lumière des réflexions issues de cette rencontre, plusieurs avenues sont désormais au coeur des priorités formulées par les participants, notamment l’importance d’un accès au marché du travail comme élément signifiant de l’intégration sociale. Ce qui se traduit entre autres par la sensibilisation des gestionnaires, la formation des ressources humaines sur l’interculturalité en entreprise et la formation également pour les immigrants afin de leur permettre une meilleure compréhension du fonctionnement de notre société. À leur tour, ceux-ci doivent faire certains efforts pour s’intégrer à la culture de leur société d’accueil, par exemple en s’impliquant dans des activités qui favoriseront encore plus leur insertion. Également, il a été suggéré de multiplier les activités de réseautage, de jumelage, de mentorat, de consolider les efforts entre les organismes et d’agir en complémentarité.On pourra retrouver sur le site Web de Forum-2020, le compte-rendu du colloque ainsi que les présentations des conférenciers Éric Charest, atelier socioéconomique, Michèle Vatz-Laaroussi, atelier socioculturel et André Jacob, atelier sociopolitique.Forum-2020 est convaincu que la réussite de l’intégration des nouveaux citoyens passe par une véritable insertion dans tous les aspects de la vie maskoutaine. À cet effet, l’organisme encourage le dialogue interculturel en réalisant régulièrement des activités de réseautage, de sensibilisation et de formation. Ce colloque est l’une des nombreuses initiatives de Forum-2020.

image