9 novembre 2017
Claude Bernier à la SDS
Par: Benoit Lapierre

Demeuré à l’écart de toute fonction officielle dans sa communauté depuis qu’il a quitté la mairie de Saint-Hyacinthe, Claude Bernier reprend du service du côté du Centre des arts Juliette-Lassonde.

Publicité
Activer le son

Peu avant l’assemblée générale annuelle des membres de la Société de développement des spectacles (SDS), laquelle a eu lieu le 24 octobre, M. Bernier avait posé sa candidature à un poste d’administrateur, et il a été élu sans opposition pour un mandat d’un an, à titre bénévole. Maire de Saint-Hyacinthe de 1992 à 2013, M. Bernier est évidemment très familier avec le Centre des arts, ce haut lieu culturel maskoutain inauguré en 2006 au terme d’un projet dont il a été l’un des grands artisans.
« Quand on veut construire quelque chose dans un stationnement, il faut savoir vendre son projet », a-t-il confié au COURRIER en riant, rappelant tous les efforts qui avaient dû être déployés pour que la salle de spectacle se matérialise. « Au bout de douze ans de fonctionnement, je pense qu’il était temps que je donne mon nom », a-t-il expliqué.
Au conseil d’administration de la SDS, M. Bernier siègera en compagnie de Me Jean-Pierre Boileau, président (cabinet Sylvestre & Associés), Benoit Chartier, vice-président (président-éditeur du Courrier de Saint-Hyacinthe), Jacinthe Ducas, secrétaire (agente de développement à la culture au service des Loisirs de la Ville de Saint-Hyacinthe), Guy Duhaime, trésorier (président du Groupe financier Multi Courtage) et des administrateurs André Beauregard (conseiller municipal) Pauline Chaput (retraitée de l’enseignement), Jean Chagnon (gestionnaire) et André H. Gagnon, membre honoraire (président de H. Gagnon et Fils). 

image