22 mars 2012
Prochaines élections au Québec
Claude L’Écuyer n’en sera pas
Par: Le Courrier
Claude L'Écuyer a tiré un trait sur sa carrière politique.

Claude L'Écuyer a tiré un trait sur sa carrière politique.

Voulant dissiper certaines rumeurs le concernant, l’ancien député adéquiste de Saint-Hyacinthe, Claude L’Écuyer, a fait savoir qu’il n’avait aucunement l’intention de se présenter lors des prochaines élections au Québec, ni pour la Coalition Avenir Québec, ni sous aucune autre bannière.PREMIER:« Après ma défaite de 2008, j’ai décidé de revenir à la pratique du droit », a expliqué Claude L’Écuyer.

Devenu conseiller principal pour AIA Canada, l’association des industries secondaires de l’automobile, Me L’Écuyer est inscrit au registre des lobbyistes du Québec. Il enseigne également le droit du travail à l’École du Barreau. « Comme vous le voyez, j’ai plusieurs activités », résume-t-il. Il a indiqué qu’au moment de la refonte de l’ADQ dans la nouvelle Coalition Avenir Québec, il se trouvait déjà très loin de l’activité politique. Il a ajouté qu’il n’avait eu récemment aucun contact avec le chef de la CAQ, François Legault.Aux élections générales du 26 mars 2007, Claude L’Écuyer avait détrôné Léandre Dion, du Parti québécois, grâce à une majorité de 1 318 voix. Il avait obtenu 13 233 votes, contre 11 915 pour M. Dion et 9 584 pour Claude Corbeil, le candidat libéral. Mais au scrutin du 8 décembre 2008, il ne devait obtenir que 5 693 voix, se retrouvant au troisième rang derrière Claude Corbeil (11 609 voix) et Émilien Pelletier, du PQ (11 822 voix), l’actuel député de Saint-Hyacinthe.

image