29 décembre 2016
Cocktail météo et routes glissantes
Par: Maxime Prévost Durand
Cocktail météo et routes glissantes

Cocktail météo et routes glissantes

Entre 10 et 12 mm de pluie verglaçante sont tombés à Saint-Hyacinthe lundi après-midi, avant que les précipitations ne se transforment en pluie au cours de la soirée. Les patinoires extérieures ont écopé de ce redoux, devenant impraticable mardi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Entre 10 et 12 mm de pluie verglaçante sont tombés à Saint-Hyacinthe lundi après-midi, avant que les précipitations ne se transforment en pluie au cours de la soirée. Les patinoires extérieures ont écopé de ce redoux, devenant impraticable mardi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les mauvaises conditions routières reliées à la chute de pluie verglaçante lundi ont causé de nombreuses sorties de route sur l’ensemble du réseau de la Montérégie, notamment dans la région de Saint-Hyacinthe. Heureusement, les autorités ne rapportent aucun accident majeur.

Entre 10 et 12 mm de pluie verglaçante sont tombés sur la région maskoutaine lundi après-midi, alors que les festivités entourant la fête de Noël se poursuivaient et que les soldes de l’Après-Noël battaient leur plein dans les différents commerces de la ville.

Sur leur route, plusieurs automobilistes ont été surpris par la glace noire qui se formait sur la chaussée. « On rapporte plusieurs dizaines de sorties de route sur l’ensemble de la Montérégie. C’était partout pareil, que ce soit sur l’autoroute 10, 20 ou 30, mais on ne rapporte rien de majeur », a indiqué la porte-parole de la Sûreté du Québec, Joyce Kemp, mardi.

Les incidents routiers ont surtout été signalés en fin d’après-midi, entre 15 h et 18 h, soit au plus fort des précipitations. La hausse des températures a ensuite permis d’aider à améliorer l’état des routes.

« Par chance, la pluie verglaçante s’est transformée en pluie après 18 h, alors que la température passait au-dessus de zéro », a soutenu le chroniqueur météo Michel Morissette. Après l’épisode de pluie verglaçante, la région maskoutaine a reçu près de 14 mm de pluie dans la soirée et la nuit de lundi à mardi. Le thermomètre a même atteint les 6 degrés en matinée le 27 avant de redescendre aux alentours de 3 degrés dans la journée.

« On a été chanceux. Si c’était tombé en neige, ça nous aurait donné près de 30 cm. Avec les vents qu’on a eus – des rafales à 70 km/h ont été enregistrées -, ça aurait été différent ce matin », a laissé tomber M. Morissette, mardi.

Les cartes météo laissent entrevoir la possibilité du passage d’une autre bande de pluie verglaçante après le jour de l’An, mais ces prévisions pourraient changer à l’approche du système, prévient M. Morissette.

image