27 novembre 2014
Les enquêteurs cherchent à savoir si l’objet était explosif
Colis suspect neutralisé dans le quartier Saint-Joseph
Par: Maxime Prévost Durand
Des techniciens en explosif sont intervenus afin de neutraliser le colis suspect. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Des techniciens en explosif sont intervenus afin de neutraliser le colis suspect. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’enquête se poursuit à la suite du branle-bas de combat survenu lundi matin sur l’avenue Fredette à Saint-Hyacinthe, où un colis suspect a été retrouvé à l’extérieur d’une résidence. Les experts cherchent à déterminer si le contenu était explosif.

Publicité
Activer le son

Vers 6 h 10 lundi matin, un colis suspect a été trouvé dans l’allée d’une résidence de l’avenue Fredette, dans le secteur Saint-Joseph, à Saint-Hyacinthe. Selon des voisins rencontrés sur place, une boite avec des piles, des fils électriques et de la poudre se trouvait à l’intérieur d’un sac à dos, qui aurait été posé tout juste derrière un véhicule stationné.

Des enquêteurs de la Sûreté du Québec, des techniciens en explosif et des pompiers se sont rendus sur place pour sécuriser le périmètre. Plusieurs résidences ont dû être évacuées durant une bonne partie de la journée.

L’utilisation d’un robot a été nécessaire lors de l’intervention afin d’aller récupérer l’objet en question. Le colis a ensuite été neutralisé, causant une déflagration.

« Le fait de neutraliser le colis cause une déflagration par défaut, a spécifié Joyce Kemp, porte-parole de la Sûreté du Québec en Montérégie. Ça ne veut toutefois pas dire qu’il était explosif. C’est ce qu’on tente de déterminer. »

Le périmètre de sécurité a été complètement rouvert vers 16 h 45 lundi après-midi.

Plusieurs personnes devaient toujours être rencontrées pour tenter d’expliquer ce qui s’est produit et pourquoi le colis a été déposé à cet endroit. Le Service des enquêtes régionales de la Sûreté du Québec est chargé du dossier.

image