22 octobre 2015
École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe
Comédies Meilhac
Par: Alice De guise
Comédies Meilac sera présentée du 23 au 29 octobre par les étudiants finissants en Interprétation théâtrale et en Théâtre-Production. La mise en scène est signée Alain Zouvi.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Comédies Meilac sera présentée du 23 au 29 octobre par les étudiants finissants en Interprétation théâtrale et en Théâtre-Production. La mise en scène est signée Alain Zouvi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pour amorcer la nouvelle saison, l’École de théâtre de Saint-Hyacinthe offre un duo de pièces rassemblées sous le nom de Comédies Meilhac. C’est avec un rythme effréné et un humour spécifique au vaudeville que les finissants convient les Maskoutains à l’inauguration de la saison 2015-2016.

Publicité
Activer le son

Comédies Meilhac est composée de deux courtes pièces d’un acte, soit Le Brésilien et Loulou. Celles-ci sont inspirées du ­vaudeville et du théâtre de boulevard ­parisien. Elles ont été écrites au 19e siècle par Henri Meilhac ainsi que Ludovic ­Halévy. Les pièces sont mises en scène par nul autre qu’Alain Zouvi (Anne Frank, Destinée, Série noire).

« La première pièce raconte l’histoire d’une comédienne qui veut épouser son producteur qui tarde à se déclarer. Elle ne reculera devant rien afin de déjouer sa ­rivale pour arriver à ses fins. Elle s’inventera même un amant brésilien. Loulou relate une journée dans la vie d’une femme légère alors qu’elle reçoit ses nombreux amants et essaie qu’aucun d’eux ne découvre la présence des autres. Elle ira même jusqu’à s’inventer une fausse tante malade pour tromper une épouse jalouse », voici, en quelques mots, un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler les deux pièces qu’offriront les finissants en Interprétation théâtrale et en Théâtre-Production de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Le metteur en scène retourne donc sur les traces de son père Jacques Zouvi. Ce dernier avait également enseigné le théâtre pendant près de 15 ans au même cégep. De plus, Alain Zouvi s’est entouré d’une équipe de professionnels pour ­l’accompagner à la mise en scène. Émilie Bégin, chanteuse et chorégraphe, signe les chorégraphies du spectacle. Christian Thomas, auteur-compositeur-interprète, arrangeur et musicien, a agi comme « coach » de chant auprès des étudiants. Les finissants accueilleront donc le public du 23 au 29 octobre.

image