23 juillet 2015
Nager un kilomètre à 86 ans
Comme un poisson dans l’eau
Par: Jean-Luc Lorry
La Maskoutaine Claire Young se rend trois fois par semaine au Centre aquatique Desjardins pour y nager en longueur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Maskoutaine Claire Young se rend trois fois par semaine au Centre aquatique Desjardins pour y nager en longueur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Âgée de 86 ans, Claire Young nage 3 000 mètres par semaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Âgée de 86 ans, Claire Young nage 3 000 mètres par semaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Trois fois par semaine, la Maskoutaine Claire Young ajuste ses lunettes de natation et son casque de bain puis s’élance pour 40 longueurs de piscine représentant une distance d’un kilomètre.

Publicité
Activer le son

Cela prendrait une raison majeure pour dissuader cette sportive âgée de 86 ans de ne pas franchir le tourniquet du Centre aquatique Desjardins de Saint-Hyacinthe.

« Nager me détend et ne m’épuise pas du tout. Avant de pratiquer régulièrement la natation, je n’avais pas une grande résistance physique. Mais avec les années, j’en ai gagné. J’appelle cela mon assurance santé », confie sourire aux lèvres l’octogénaire qui affiche une forme physique étonnante.

Curieusement, Claire Young a appris les différentes techniques de nage sur le tard. « Comme je savais simplement flotter, j’ai décidé à 39 ans de suivre des cours de natation dans le but d’enseigner ce sport aux aînés », se remémore-t-elle.

En 1975, celle-ci décrocha les brevets obligatoires pour devenir monitrice. « Pendant deux ans, j’ai donné des cours de natation à des débutants de l’Âge d’Or au Cégep de Saint-Hyacinthe. »

Claire Young a enseigné en même temps que Marie Duhamel, l’actuelle coordonnatrice de la Corporation aquatique maskoutaine (CAM).

« C’est inspirant de voir la motivation de Mme Young. Il est indispensable pour elle de pratiquer la natation. Cela fait partie d’une routine comme celle de s’habiller et de se brosser les dents. C’est un mode de vie sain », commente Mme Duhamel.

Lors de la session de printemps de la CAM, 34 personnes âgées de 80 ans et plus s’étaient inscrites à des cours de remise en forme dont l’aquaforme.

Inauguration

Impressionnée par ses capacités physiques et son assiduité quasi militaire, la CAM avait invité Mme Young à participer, en novembre 2011, à l’inauguration du centre aquatique de Saint-Hyacinthe.

La traditionnelle coupe de ruban avait été remplacée par une démonstration de nage en longueur effectuée par des ambassadeurs choisis dans différentes disciplines telles que le water-polo et la natation synchronisée.

Claire Young avait été invitée à participer à la soirée protocolaire en parcourant deux longueurs devant un parterre d’invités qui l’avait alors chaudement applaudie.

Plus jeune, Claire Young a toujours pratiqué des sports comme le ski de fond, le vélo et le patin à glace. Mère de cinq enfants âgés de 50 à 64 ans, elle célébrera son 65e anniversaire de mariage cette année.

Depuis que le centre aquatique a fermé ses portes pour son entretien estival, Mme Young se rend à la piscine extérieure Notre-Dame pour y nager 20 longueurs de piscine.

« Je ne suis pas capable de m’arrêter de nager », glisse cette nageuse hors du commun qui espère conserver le plus longtemps possible son titre d’ambassadrice de la natation à Saint-Hyacinthe.

image