24 janvier 2013
Comment éviter les dommages dus au gel de la tuyauterie
Par: Le Courrier

En hiver, les interruptions électriques et de chauffage prolongées peuvent causer des dommages coûteux si la tuyauterie de l’habitation n’est pas protégée adéquatement.

Selon les conditions climatiques et le degré d’isolation du bâtiment, un bouchon de glace peut se former dans la tuyauterie même si la température intérieure ne descend pas sous le point de congélation. Des précautions sont donc à prendre.

Voici ce que recommande la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) pour éviter le gel de la tuyauterie et les dommages qui en découleraient.

Plomberie

Vidange de la tuyauterie d’alimentation d’eau et de drainage

– fermer le robinet de l’entrée d’eau (le robinet se trouve généralement à l’avant de la maison, près du plancher du sous-sol) et isoler avec une couverture la section de tuyau se trouvant au-dessous (pour les résidences alimentées par un puits artésien, il faut vidanger le réservoir de la pompe à eau en ouvrant le robinet prévu à cet effet);- ouvrir tous les robinets afin de vidanger la tuyauterie jusqu’à son point le plus bas (incluant, selon le cas, le purgeur de l’entrée d’eau ou le robinet situé juste au-dessus; purger le robinet d’arrêt du robinet extérieur);- verser 500 ml d’antigel de plomberie dans le renvoi d’eau (siphon en « P ») de chaque appareil sanitaire (douche, bain, lavabo, etc.) et un litre directement au fond du lave-vaisselle et de la lessiveuse (si possible, vider les tuyaux de vidange flexible);- débrancher et vider le tuyau d’alimentation en eau du lave-vaisselle et, le cas échéant, du distributeur d’eau chaude instantanée et du réfrigérateur à glaçons;- chasser l’eau de la toilette et verser environ un litre d’antigel dans la cuvette;- vidanger le chauffe-eau après avoir coupé le circuit d’alimentation électrique (afin d’éviter que les éléments grillent au retour de l’électricité); s’il s’agit d’un réservoir à gaz, fermer le robinet de gaz;- vidanger et mettre au sec les pompes de fosse de retenue ou de puisard;- vidanger la tuyauterie du réseau de protection contre les incendies (gicleurs).

Remise en marche du système d’alimentation d’eau

– fermer les robinets en incluant celui du chauffe-eau;- ouvrir l’entrée d’eau lentement afin de vérifier s’il n’y a pas eu de dommages; faire une inspection visuelle et détecter tout bruit inhabituel provenant du système de tuyauterie;- ouvrir lentement chaque robinet afin d’éviter les éclaboussements causées par l’air dans la tuyauterie; fermer les robinets d’eau froide;- laisser un robinet d’eau chaude ouvert et attendre que l’eau coule afin de s’assurer que le chauffe-eau soit rempli avant de rétablir le circuit d’alimentation électrique.

Chauffage

Vidange des systèmes à eau chaude

Pour tous les systèmes de chauffage à eau (sans glycol ou mélange antigel), il est conseillé de faire appel à un entrepreneur qualifié à cause des diverses configurations de tuyauterie qui peuvent en compliquer la vidange. Dans les cas où il est impossible d’obtenir les services d’un entrepreneur, il est possible de procéder comme suit :- couper le circuit d’alimentation électrique du système de chauffage;- fermer le robinet d’alimentation d’eau de la chaudière;- ouvrir le robinet le plus bas sur la boucle de chauffage, habituellement sur la chaudière (fournaise); utiliser un boyau d’arrosage pour atteindre le drain de plancher le plus proche;- ouvrir le purgeur d’air du radiateur le plus élevé puis, quand le niveau a suffisamment baissé, celui de un ou deux radiateurs des étages inférieurs; s’assurer que le robinet d’entrée de tous les radiateurs est bien ouvert (marquer les purgeurs ouverts afin de ne pas oublier de les refermer au prochain remplissage).

Remise en marche du système de chauffage

– fermer le robinet de vidange de la chaudière;- fermer tous les purgeurs d’air des radiateurs sauf celui du radiateur le plus éloigné ou le plus élevé;- ouvrir le robinet d’alimentation d’eau de la chaudière; l’air présent dans le circuit sera évacué par le purgeur demeuré ouvert; quand l’eau sortira par le purgeur ouvert, le refermer aussitôt;- vérifier s’il y a de l’air dans les autres radiateurs en ouvrant légèrement les purgeurs;- rétablir le courant à la chaudière.Si vous avez des doutes, il est conseillé de faire appel à un entrepreneur qualifié, un maître mécanicien en tuyauterie membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Celui-ci procédera à une inspection minutieuse de la tuyauterie, afin d’éviter les risques de fuites d’eau, puis à une mise au point optimale de votre système de chauffage. Vous trouverez la liste de tous les maîtres mécaniciens en tuyauterie dans le répertoire de membres du site www.cmmtq.org

image