23 mai 2013
Claude Bernier tire sa révérence
Commentaires du milieu maskoutain
Par: Le Courrier

À la suite de l’annonce de la retraite politique du maire de Saint-Hyacinthe Claude Bernier, LE COURRIER a recueilli plusieurs commentaires du milieu maskoutain.

Publicité
Activer le son

« Vous me l’apprenez. M. Bernier avait ses idées, mais il n’a jamais abusé de son pouvoir et nous pouvions échanger ensemble. C’est sous son règne que la Cité de la biotechnologie a été créée ainsi que Saint-Hyacinthe Technopole avec Mario de Tilly. Je lui souhaite une bonne retraite politique. »

« La population maskoutaine perd un homme très dévoué. Au cours de ses différents mandats, Claude Bernier a été très présent dans son milieu. C’est un homme qui a toujours été respecté par son entourage professionnel. Je ne suis pas surpris par cette annonce, il mérite d’aller se reposer auprès des siens. »

« Je ne serai pas bavard sur le sujet. M. Bernier a pris sa décision. Il a laissé sa marque à Saint-Hyacinthe et il a fait beaucoup pour la Ville. »

« M. Bernier laissera de nombreuses empreintes qui seront indélébiles, comme la salle de spectacle ou le centre aquatique. Cela a été pour moi un très très grand homme qui a toujours eu confiance dans mes projets. Je perds un patron, en tant que maire et en tant que président de la corporation (CLD Les Maskoutains et Cité de la biotechnologie) et je vais le regretter beaucoup. C’est un grand homme qui a fait beaucoup pour moi, pour le milieu, pour mon organisation et pour tout le territoire maskoutain. Chapeau M. Bernier. »

« Cela ne me surprend pas que M. Bernier ne se représente pas. Apr��s 21 ans comme maire, il a pris la bonne décision. Saint-Hyacinthe a besoin de renouveau et d’un vent de fraîcheur. J’ai le souvenir d’un homme très secret et souvent entêté. »

« Il faut féliciter Claude Bernier pour son implication pendant 21 ans dans une fonction exigeante et souvent ingrate. Il a joué un rôle de premier plan pour Saint-Hyacinthe et c’est tout à son honneur. Je souhaite souligner également son ouverture d’esprit pour d’importants projets comme celui de créer un musée régional. »

« J’aimerais saluer l’engagement de 55 ans de Claude Bernier pour le service public. Une chose peu fréquente aujourd’hui. C’est un homme qui aime beaucoup les jeunes en les encourageant et en les soutenant. Il s’est montré très disponible pour les différents projets du Cégep de Saint-Hyacinthe. Cela exige un certain renoncement de soi lorsque l’on participe à des activités souvent organisées en soirée ou en fin de semaine. »

« Depuis que j’occupe le poste de président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (10 ans), Claude Bernier a été un collaborateur de premier plan. Je retiens nos bonnes relations avec la Ville et les qualités d’écoute de M. Bernier. »

« La Ville de Saint-Hyacinthe perd un homme d’expérience. Je considère que le maire Bernier représentait les valeurs de la population maskoutaine qui lui a accordé sa confiance à six reprises. La personne qui lui succédera devra avoir minimalement une vision claire du développement local dans une perspective élargie. Je salue la compréhension et la loyauté de son épouse durant cette contribution exceptionnelle en terme de longueur de mandat. »

« Comme Claude Bernier est une personne de mon âge, je trouve que c’est une sage décision de sa part. Je suis heureux d’apprendre qu’il va laisser sa place à une autre personne. Cela va permettre maintenant aux prétendants à la fonction de maire de Saint-Hyacinthe de se préparer et de se faire connaître. Je n’ai pas toujours été d’accord avec M. Bernier, mais je lui donne une bonne note pour l’ensemble de ses mandats comme élu. Je me souviens avoir eu une totale collaboration de sa part lors de la création du Centre des arts Juliette- Lassonde. »

image