22 mars 2018
30 ans de tournée au Québec
Complètement créole
Par: Maxime Prévost Durand
La Compagnie créole viendra chanter ses plus grands succès au Centre des arts Juliette-Lassonde le 29 mars.

La Compagnie créole viendra chanter ses plus grands succès au Centre des arts Juliette-Lassonde le 29 mars.

Les airs joviaux et chaleureux de la Compagnie créole ont résonné pour la première fois au Québec il y a une trentaine d’années. Depuis, cette relation avec le public d’ici n’a jamais cessé. Pour le remercier, un spectacle intitulé 30 ans de tournée québécoise a été préparé et sera présenté dans plusieurs villes, dont Saint-Hyacinthe, dans les prochaines semaines.

Publicité
Activer le son

« Si on continue encore aujourd’hui, c’est grâce au public », souligne la chanteuse Clémence Bringtown, dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER. Pour leur passage au Centre des arts Juliette-Lassonde, le 29 mars, il ne reste d’ailleurs que très peu de billets, signe d’un succès qui ne s’effrite pas. « On est très surpris et très touchés de ça. »

Celle qui célébrera ses 70 ans cette année se souvient encore de la première fois que la Compagnie créole est débarquée dans la Belle province. « C’était pour un téléthon, on avait chanté “C’est bon pour le moral”, lance-t-elle au bout du fil. On est tombés en amour avec le Québec et ça a été réciproque. »

La chanson n’était pourtant pas le premier plan de carrière de Clémence Bringtown. « Au départ, je voulais soigner les gens », indique-t-elle. Son rêve était de monter une clinique psychosociale. « Je chantais pour gagner un peu d’argent pendant les études. C’est là que j’ai constaté le plaisir des gens lorsque je chantais et j’y ai pris plaisir aussi. »

Un voyage vers le sud

Dès qu’on mentionne le nom du groupe, impossible de ne pas avoir l’une de leurs chansons en tête. « Ça fait rire les oiseaux », « Au bal masqué » et « La machine à danser » sont parmi les plus connues au Québec… et des valeurs sûres pour les soirées karaoké.

Ces succès qui ont traversé les années seront évidemment proposés lors de leur passage au Centre des arts Juliette-Lassonde. « On veut faire oublier les soucis aux spectateurs et les faire voyager vers le Sud », soutient Clémence Bringtown.

La chanteuse nous rassure : cette série de spectacles n’est pas une tournée d’adieux. « Tant qu’on aura la force et la santé et que le public sera au rendez-vous, je crois que l’on continuera. » Et le public ne semble pas près de les laisser partir!

image