20 juillet 2017
Connaissez-vous Alain Marcoux ou André Legault?
Par: Le Courrier
publicité

Avez-vous déjà entendu parler d’Alain Marcoux ou d’André Legault? Est-ce que vous les avez déjà vus sur la place publique?

Et bien, ce sont les directeurs généraux des villes de Montréal et Québec. Les avez-vous déjà vus ou entendus en conférence de presse à coté de leurs maires respectifs. Moi, non.

Avant de continuer, j’aimerais vous faire part de deux définitions de DG :

1 – Celle de Montréal : Sous l’autorité du comité exécutif, la direction générale assure la gestion des activités administratives de la Ville, soutient le processus décisionnel des instances politiques et voit à la mise en œuvre de leurs décisions. Elle établit les priorités des services centraux et en assure le suivi.

2 – Un texte de Raymond Chabot Grant Thornton : Travaillant dans l’ombre, le DG au sein d’une municipalité joue un rôle crucial. Son rôle est important puisque c’est lui qui assure la cohérence, la cohésion et la continuité de la gestion de la municipalité.

Je suis bien d’accord que toutes les municipalités ont besoin d’un DG, et de préférable un bon. Mais loin d’être dans l’ombre, à Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau est de toutes les tribunes et de tous les projets. C’est souvent lui qui mène le bal dans les conférences de presse de notre municipalité. Je ne mets aucunement en cause ses qualités et ses compétences, mais je me demande s’il n’en mène pas trop large, s’il ne déborde pas de son mandat premier, soit celui de gérer les activités administratives de notre ville? Poser la question, c’est un peu y répondre.

image