24 novembre 2011
Coup de pouce public de 236 700 $ pour Cascajares
Par: Jean-Luc Lorry
La directrice générale d'Industrie gastronomique Cascajares, Janick Martin en compagnie du député de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde qui représente le gouvernement fédéral.

La directrice générale d'Industrie gastronomique Cascajares, Janick Martin en compagnie du député de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde qui représente le gouvernement fédéral.

À quelques semaines du démarrage de sa future usine située dans la Cité de la biotechnologie à Saint-Hyacinthe, Industrie gastronomique Cascajares peut compter sur une série de contributions gouvernementales totalisant 236 000 $.

Afin que ce centre de production flambant neuf puisse être opérationnel début janvier, l’entreprise met les petits plats dans les grands en investissant un montant de près de 790 000 $.

Cette somme sera destinée à l’achat d’équipements spécialisés pour la cuisson sous-vide ainsi que pour la commercialisation sous la marque Chef Brigade, de mets préparés à base de viande haut de gamme destinés aux hôtels, restaurants et institutions.« En 2012, nous débuterons la vente au détail de joue de porc et de boeuf ainsi que de l’Osso bucco sous la marque Le chef et moi », a dévoilé Janick Martin, directrice générale de l’entreprise.Ces derniers jours, les deux paliers gouvernementaux ont confirmé une série d’aides financières. Au niveau fédéral, Développement économique Canada accorde une contribution remboursable de 128 750 $. « Le gouvernement du Canada n’hésite pas à soutenir financièrement des entreprises comme Industrie gastronomique Cascajares qui transforme les résultats de ses travaux de recherche-développement en nouveaux produits », a déclaré Jacques Gourde, député conservateur de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière. Du côté de Québec, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation octroie une somme de 59 192 $ remboursable et le ministère de l’Agriculture, un montant non remboursable de 48 800 $.Fondée en 2009, cette filiale nord-américaine dont le siège social est basé en Espagne avait installé son usine pilote au Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA) à Saint-Hyacinthe. Industrie gastronomique Cascajares occupera prochainement un espace de 12 000 pieds carrés sur deux étages où elle sera locataire de la Cité de la biotechnologie, propriétaire du nouvel édifice construit au coût de 2,9 M$. Ce nouveau bâtiment pourra accueillir d’autres entreprises agroalimentaires. L’entreprise vise en 2012 un chiffre d’affaires de plus de 1 M$ et emploie actuellement 11 personnes. « Nous prévoyons la création de cinq postes supplémentaires d’ici la fin de l’année prochaine », précise Mme Martin.Les produits de marque Chef brigade sont commercialisés au Québec et devraient d’ici quelques mois être distribués à l’échelle du pays ainsi qu’aux États-Unis.

image