23 septembre 2021
Dans la MRC des Maskoutains
COVID-19 : un premier décès depuis mars
Par: Maxime Prévost Durand

Une zone chaude a dû être réaménagée à l’Hôpital Honoré-Mercier récemment pour répondre aux besoins d’hospitalisations en lien avec la COVID-19. Photothèque | Le Courrier ©

Un nouveau décès lié à la COVID-19, un premier depuis mars, s’est ajouté au bilan pandémique de la MRC des Maskoutains dans les derniers jours.

Publicité
Activer le son

Il n’a pas été possible de savoir l’âge de cette personne emportée par la COVID-19. On ignore également si elle était vaccinée ou non.

« Nous ne pouvons répondre à ces questions puisqu’il s’agit d’informations confidentielles », a simplement indiqué Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie, lorsqu’interpellée par LE COURRIER.

Selon les plus récentes données, 188 vies ont été fauchées par la COVID-19 parmi les résidents de la MRC des Maskoutains depuis le début de la pandémie. La majorité de ces décès sont survenus dans des milieux de vie pour aînés. Toujours dans la MRC, pas moins de 4539 cas ont été recensés depuis mars 2020. Environ 4 % des personnes infectées en sont décédées.

Retour de la zone chaude à Honoré-Mercier

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est a par ailleurs confirmé que des personnes sont à nouveau hospitalisées en lien avec la COVID-19 à l’Hôpital Honoré-Mercier et qu’une zone chaude a dû être réaménagée au sein de l’établissement maskoutain.

« Présentement, trois patients sont hospitalisés pour la COVID-19 à l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe et huit patients à l’Hôpital Pierre-Boucher [de Longueuil], a fait savoir Marianne Paquette, conseillère aux relations médias du CISSS de la Montérégie-Est. Le nombre de cas hospitalisés est en hausse progressive depuis quelques semaines. […] Sans surprise, comme à chaque vague, la hausse des cas de COVID-19 ajoute une pression supplémentaire sur le réseau de la santé, par conséquent sur les autres équipes et services. »

Une trentaine de cas actifs

Une légère hausse des cas actifs de COVID-19 a été observée dans la MRC des Maskoutains dans les derniers jours, bien que les chiffres demeurent toujours parmi les plus bas en Montérégie.

En date du 20 septembre, 34 cas actifs étaient rapportés sur le territoire maskoutain, une hausse de neuf par rapport à la semaine précédente.

À Saint-Hyacinthe, la santé publique dénombrait 23 cas actifs. Les autres étaient dispersés dans six municipalités voisines, soit La Présentation, Saint-Dominique, Sainte-Madeleine, Saint-Jude, Saint-Pie et Saint-Valérien-de-Milton, qui comptaient chacune moins de cinq cas actifs.

Dans les écoles, la situation reste plutôt stable. Le Centre des services scolaire de Saint-Hyacinthe comptait sept cas actifs répartis dans cinq établissements différents en date de mercredi.

Du côté de la vaccination, 77,6 % de la population totale du Réseau local de santé Richelieu-Yamaska (Beloeil, Saint-Hyacinthe, Acton Vale) a maintenant reçu au moins une dose, une donnée qui n’a grimpé que d’un maigre 0,3 % dans la dernière semaine. Le pourcentage de personnes étant adéquatement vaccinées (deux doses ou antécédents de COVID-19) est de 74,8 %.

Rappelons que le site principal de vaccination de Saint-Hyacinthe, qui se trouvait au Pavillon La Coop, est installé depuis quelques jours aux Galeries St-Hyacinthe, près de l’entrée du Buropro Citation. Il est toujours possible de prendre rendez-vous sur le portail Clic Santé. Quant à elle, la clinique de dépistage se trouve dorénavant au 1305-1, rue des Cascades, dans le local où se trouvait anciennement le SuperClub Vidéotron, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

image