11 octobre 2012
Croustillant!
Par: Christian Vanasse

Pas de hockey? Pas grave. On a mieux encore côté patinage de finesse et mises en échec percutantes.

Publicité
Activer le son

Pas de hockey? Pas grave. On a mieux encore côté patinage de finesse et mises en échec percutantes.

Quand les procureurs de la commission Charbonneau annonçaient du « croustillant », j’ai d’abord cru à un coup de pub pour attirer un peu l’attention sur eux après la commotion des dernières élections, craignant peut-être le désintérêt du public. Croustillant? On verra, comme disait l’autre. Ben, y’avaient raison! C’est pas juste croustillant, c’est gras pis salé, un délice! Avec Duchesneau et Donnie Brasco en entrée, on nous a servi du grand cinéma, puis du style caméra cachée avec des papis cachant du fric dans leurs bas, les Détestables, version mafia. L’histoire sans fin des entourloupettes et des manigances des Zampito, Zambino et de monsieur Surprenant, c’est presque de la commedia d’el arte, on a du Vaudeville, avec dans le rôle du cocu-content; le maire Tremblay, magnifique de vérité, et on tombe carrément dans le burlesque avec un Gilles Vaillancourt en « Roi qui est nu » lançant candidement que tout cela est inattendu. Ahaha. À cette distribution déjà très relevée s’ajoutent d’autres noms prestigieux, les Whissel, Dupuis, Courchesne, Bibeau, Delorme s’échangent les faveurs dans les retours d’ascenseur, on croit même deviner une idylle naissante entre la sulfureuse Mata-Hari Normandeau et le beau Lino Zambito qui envoie billets pour Céline et douzaines de roses à la belle qui répond de sa propre main; « Vous avez contribué à rendre cette journée encore plus belle ». Touchant. Et ce n’est pas fini, on n’en est qu’aux premiers épisodes! Cette saga est tellement captivante qu’on souhaite voir plusieurs de ses vedettes rester captives de très longues années et on comprend pourquoi Charest a attendu si longtemps pour déclencher cette commission et si peu tardé pour des élections. Ohoho. Y en a qui doivent prier pour que le hockey recommence au plus sacrant!

image