28 mars 2013
Culture au centre-ville : nouvelle offensive de la SDC
Par: Le Courrier

Les faits

Publicité
Activer le son

Monsieur Louis Bilodeau Directeur général Ville de Saint-Hyacinthe

Cette lettre a pour but de conscientiser à nouveau les conseillers municipaux de la ville de Saint-Hyacinthe au sujet de l’éventuel relocalisation d’organismes culturels à la Métairie. Bien que ceux-ci nous aient mentionné à plusieurs reprises que leur décision était entérinée et qu’elle était sans appel, nous croyons justifié de vous interpeller à nouveau puisque nous considérons que ce qui suit doit être pris en considération.

Les faits

Saint-Hyacinthe doit relocaliser plusieurs organismes culturels et sportifs présentement logés au Centre culturel de Saint-Hyacinthe, endroit qui a été déclaré dangereux et à risque et qui doit tomber sous le pic des démolisseurs dans un avenir rapproché. De plus, Saint-Hyacinthe a de nombreux projets et aura des besoins très importants en immobilisation en 2013 et dans les années subséquentes.

Le conseil municipal a retenu l’ancien local des Soeurs de la Charité (La Métairie) pour relocaliser les organismes culturels et sportifs, projet qui s’avère dispendieux et contesté tant au niveau du site que du coût. Sa valeur patrimoniale est d’ailleurs mise en doute et Saint-Hyacinthe aura l’opportunité très prochainement de protéger des pans beaucoup plus importants de son patrimoine. Le projet de la Métairie provoquera d’un côté l’étalement urbain, alors que de l’autre côté on nous dit qu’il faut tenter de rentabiliser notre bâti existant. La localisation des organismes culturels au centre-ville permettrait ainsi d’atteindre la majorité des objectifs et de rendre notre centre-ville plus performant, plus dynamique et plus fréquenté.

Les besoins

Saint-Hyacinthe met à la disposition des organismes tels : théâtre, radioamateur, photographie, numismatie, philatélie, ligue d’impro, ballet classique, musique, chant chorale, cours d’astronomie et de tai-chi, dessin et peinture, taekwondo et judo, etc. Ces organismes sont logés au Centre Culturel et doivent se reloger dans un avenir rapproché.

Le site

Nous proposons à la ville un site qui possède beaucoup d’avantages. Le 1305 rue Des Cascades avec entrée sur trois rues (Cascades, Duclos et Mondor) autrefois connu sous le vocable Maison du bingo dispose d’une superficie de +- 25 000 pieds carrés. C’est un espace vaste avec plancher de béton, d’une hauteur de 10,6 pieds très facile à diviser selon les besoins spécifiques des différents organismes.

Le local est muni de gicleurs, de toilettes hommes, femmes et handicapés ainsi qu’une aire de repos avec petits équipements de restauration. Ce local est au coeur du centre-ville, à proximité de l’Hôtel de Ville, des commerces, des restaurants, du transport en commun et bien sûr près des stationnements municipaux.

Les stationnements

Ce local au coeur du centre-ville est adjacent à plusieurs espaces de stationnement. Par son entrée rue Duclos, le stationnement Jean-Coutu dispose de 40 places. À l’arrière de l’édifice, le stationnement municipal compte 328 places.

De plus, les stationnements sur rue (Duclos, Cascades, Saint-Antoine et Mondor) sont faciles d’accès. Au total, plus de 450 places de stationnement sont au service de la clientèle et comme les activités culturelles et sportives se déroulent majoritairement en soirée, aucun problème de stationnement ne peut être relié à ce site.

L’aménagement

Comme la ville a déjà informé la population de la désuétude des lieux, des dangers inhérents à la fréquentation du Centre culturel et que les experts consultés en recommandent sa démolition dans les plus brefs délais, la location du 1305 Des Cascades devient pertinente, car ce local peut être aménagé très rapidement. L’espace est actuellement vaste, donc sans démolition et il répond aux normes de sécurité exigées par la loi.

Les termes et le prix

Ce local est à louer pour une période allant de 5 à 20 ans selon les besoins du locataire. Le coût est de 10 $ le pied carré indexé au coût de la vie selon Statistiques Canada. Une option d’achat peut être accordée au locataire ou encore un droit de premier refus advenant la vente de l’immeuble.

Le financement

Bien que nous ne connaissions pas tous les paramètres, nous nous permettons de faire une comparaison de financement en tenant compte des chiffres publiés publiquement. Financement projet Métairie Location 1305 Des Cascades Montant 10 000 000 $ Grandeur 25 000 p.c. Termes 20 ans Prix au p.c. 10 $ p.c. Taux 4 % Coût annuel 250 000 $ Coût mensuel 60 425 $ Coût mensuel 20 833 $ Coût sur 20 ans 14 502 000 $ Coût sur 20 ans 5 000 000 $

Il faut bien comprendre que cet exercice ne tient pas compte de tous les facteurs qui entrent en ligne de compte dans un financement ou dans une location tel la variation des taux d’intérêt, du pourcentage d’indexation, de l’entretien, etc. Le but est simplement de faire voir qu’il pourrait être avantageux de procéder par location et d’ainsi permettre à la ville d’investir le capital économisé dans d’autres projets structurants pour notre ville, tout en répondant aux attentes des organismes maskoutains et en dynamisant le centre-ville. Monsieur le Maire et membres du conseil, ce projet vous est respectueusement soumis. Nous osons croire que vous recevrez ce projet avec toute l’attention qu’il mérite et soyez assurés de notre disponibilité pour discuter avec vous de sa réalisation.

Le conseil d’administration de la Société Développement Centre-Ville Saint-Hyacinthe

image