17 mai 2012
Daniel Lavoie écoute la radio… et s’en inspire
Par: Le Courrier
Daniel Lavoie présentera le spectacle <em>J'écoute la radio</em>, tiré de l'album du même nom, le vendredi 25 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h.

Daniel Lavoie présentera le spectacle J'écoute la radio, tiré de l'album du même nom, le vendredi 25 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h.

Après 40 ans de carrière, l’auteur-compositeur-interprète Daniel Lavoie lance l’album qui lui a tant été demandé par le public, J’écoute la radio, sur lequel il propose onze relectures de ses plus grands succès. Il sera en spectacle le vendredi 25 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h 30.

publicité

Ce n’est pas la première fois que Daniel Lavoie rassemble ses plus grands succès sur un album, il l’a fait dans le cadre de l’album Live au Divan Vert, Best of, paru en 1997. J’écoute la radio est toutefois un concept complètement différent, selon le chanteur. Plus soigné, avec des arrangements bien léchés, ce 22 e album en carrière présente ses chansons les plus connues.

N’ayant jamais même pensé faire un album sur lequel il revisite ses plus grands classiques avant ses 40 ans de carrière, c’est en écoutant la radio, il y a un an et demi, que Daniel Lavoie a été inspiré pour la création de cet opus. « Ce projet a commencé parce que j’entendais mes vieilles chansons à la radio et je trouvais qu’elles ne me ressemblaient plus. Je trouvais que je pouvais leur donner un meilleur enrobage pour qu’elles correspondent davantage à l’artiste que je suis devenu », explique-t-il.De Ils s’aiment à Je voudrais voir New York en passant par Tension Attention et Où la route nous mène, J’écoute la radio présente les chansons qui, selon Lavoie, avaient les caractéristiques idéales pour se prêter à une cure de rajeunissement.« Les chansons devaient d’abord jouer à la radio. Elles devaient encore être pertinentes aujourd’hui. Cela devait être des chansons avec lesquelles j’étais confortable et elles devaient correspondre à ce que les gens aiment », indique-t-il. Bien que l’album propose des pièces revisitées, le chanteur s’est toutefois abstenu à sortir de sa zone de confort pour respecter le genre initial de chacune.« Le travail a été exigeant, mais je ne suis pas sorti de ma zone de confort. Les chansons ont une nouvelle forme, mais il y a tout de même un respect de la forme initiale de chaque pièce. Je pense que les chansons reflètent en général leur forme initiale et présentent un son folk rock et bien organique », précise-t-il.Bien que l’album propose onze relectures, Daniel Lavoie interprètera, lors du spectacle, une vingtaine de chansons, dont des pièces de Notre-Dame de Paris qui, par faute de place, ne s’inscrivent pas sur l’album. Se voulant une rétrospective des 40 ans de carrière du chanteur, le spectacle est une occasion spéciale pour le chanteur de renouer avec le public.« C’est comme des retrouvailles avec le public parce que c’est le spectacle que l’on me demande de faire depuis longtemps et ce sont toutes des chansons que les gens connaissent, donc le spectacle est très bien reçu », conclut-il.

image