1 novembre 2012
D’autres honneurs pour Le Courrier
Par: Martin Bourassa
La journaliste Marie-Pier Gagnon Nadeau, l'éditeur du Courrier, Benoit Chartier, le publicitaire Michel Bienvenue et le rédacteur en chef Martin Bourassa.

La journaliste Marie-Pier Gagnon Nadeau, l'éditeur du Courrier, Benoit Chartier, le publicitaire Michel Bienvenue et le rédacteur en chef Martin Bourassa.

Le Courrier de Saint-Hyacinthe a une fois de plus récolté sa part d’honneurs lors du gala annuel de l’association Hebdos Québec, récompensant les meilleures oeuvres journalistiques de l’année 2011 au Québec.

Lors du gala d’excellence présenté à Québec vendredi soir, les artisans de l’hebdomadaire maskoutain ont mérité plusieurs prix individuels.

Le rédacteur en chef Martin Bourassa a donné le ton avec une collecte de trois prix, dont le premier prix de la catégorie Économie et Finance.C’est le reportage intitulé Desjardins encaisse les critiques qui a fait l’unanimité du jury présidé pour une trentième année par René Roseberry, journaliste émérite.Le dossier de trois pages présentait les faits saillants de l’assemblée générale houleuse de la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe au printemps 2011.L’éditorialiste du Courrier a aussi remporté le deuxième prix de la catégorie Éditorial de l’année avec Les Gladiateurs de la route. Ce papier mettait en relief la pertinence de soumettre les jeunes des écoles secondaires de Saint-Hyacinthe à des reconstitutions d’accidents et de permettre à des jeunes de 14 ans de participer à une activité comme le derby de démolition de l’exposition agricole de Saint-Hyacinthe.Enfin, M. Bourassa a remporté le troisième prix de la catégorie agroalimentaire avec le reportage Scandale du veau de lait, Délimax contre-attaque. On y rapportait l’entrevue exclusive accordée par Fabien Fontaine, PDG de Délimax, sur diverses allégations impliquant son entreprise relativement à l’élevage de veaux au Québec.

Culture et environnement

La journaliste Marie-Pier Gagnon Nadeau s’est aussi distinguée.

Elle a mérité le deuxième prix de la catégorie Arts et culture avec son dossier Un musée régional aux oubliettes? traitant des ratés du projet de musée régional.Mme Gagnon Nadeau a aussi remporté le troisième prix de la catégorie Environnement avec son reportage Les pratiques dénoncées pourraient faire boule de neige. L’article en question traitait de la controverse entourant le déneigement du stationnement des Galeries St-Hyacinthe. Dans la catégorie annonce publicitaire, c’est un concept de Michel Bienvenue, du Courrier de Saint-Hyaicnthe, qui a terminé ex aequo au second rang. Il avait présenté une publicité réalisée pour le compte des Experts de l’entretien.Signalons qu’un autre journaliste de l’équipe de DBC Communications s’est aussi mis en vedette au concours d’excellence de la presse hebdomadaire. Alain Bérubé, qui oeuvre actuellement à La Pensée de Bagot à Acton Vale, a remporté le deuxième prix de la catégorie agroalimentaire pour un texte publié dans Le Guide de Cowansville.Compte tenu des bouleversements qui ont affecté la presse hebdomadaire au cours des derniers mois et de la nouvelle orientation prise par Hebdos Québec, le gala annuel sera exclusivement réservé à la presse hebdomadaire indépendante l’an prochain. Les candidatures de TC et de Québecor ne seront plus acceptées.

image