2 juillet 2020
Dave Harmo : un second album en chantier
Par: Maxime Prévost Durand

Dave Harmo dévoilera à la fin de l’été son deuxième album, Plâtrer les trous de mémoire. Un premier extrait sera lancé le 6 juillet. Photo gracieuseté

Un second album de l’auteur-compositeur-interprète maskoutain Dave Harmo verra le jour d’ici la fin de l’été. Plâtrer les trous de mémoire, c’est ainsi qu’il sera intitulé et un premier extrait, « Va-t’en pas », sera dévoilé le 6 juillet.

Publicité
Activer le son

La sortie du disque, prévue pour le 17 août, surviendra un peu plus de deux ans après la parution d’un premier opus, De ville en aiguille, qui lui a permis de faire son nom sur la scène country folk québécoise.

« Le premier album a vraiment été un point d’entrée, une façon de me présenter et ça a été une occasion de mieux me définir dans le milieu. Il m’a permis de prendre confiance pour en faire un autre », confie-t-il en entrevue téléphonique.

La communauté country, particulièrement, lui a rapidement ouvert les bras. Sa chanson « Défricher l’aurore » a même été en nomination au Gala Country l’an dernier. Cette reconnaissance et cette acceptation de sa musique par le milieu lui ont permis d’assumer encore davantage ses racines country en vue du second album.

« Je ne fais ni du new country ni du western. J’essaie plutôt d’avoir un métissage entre les deux, décrit-il. La direction artistique est plus claire sur le nouvel album. Il y a un lien plus grand entre les chansons. J’étais fier du premier, mais le deuxième a une coche de plus. »

Plâtrer les trous de mémoire ne devait pas être dévoilé au public avant la fin de l’automne selon les plans originaux. Enseignant dans une école de Sainte-Madeleine au quotidien, Dave Hamel – de son vrai nom – comptait reprendre le chapeau de Dave Harmo durant l’été pour terminer l’écriture de l’album et aller en studio. Mais la crise de la COVID-19, qui a mené à la fermeture des écoles, a fait en sorte qu’il a pu se pencher sur l’écriture des dernières chansons plus rapidement.

« Ça a été un temps pour se poser et réfléchir. […] J’ai eu le temps de m’asseoir et d’écrire. Là, les studios viennent de rouvrir et tout est prêt, donc ça déboule vite », affirme-t-il.

Quelques chansons ont déjà été enregistrées, puis un blitz en studio est prévu au début juillet.

Fidèle à la signature qu’il a développée avec De ville en aiguille, Dave Harmo promet « des métaphores avec des choses de la vraie vie » dans ses textes. Les derniers mois lui ont d’ailleurs inspiré de nouveaux bouts de chansons, notamment en lien avec la perte soudaine des relations humaines et la tristesse d’être seul.

Sur le plan musical, l’harmonica – c’est de là que vient le nom Harmo – trouvera encore sa place. « Il n’est pas toujours à l’avant-plan, mais il va y en avoir dans quelques chansons. Je ne le mettrai jamais de côté. »

En plus de mettre la touche finale à son album, Dave Harmo est nouvellement à la barre d’une émission country sur les ondes de Radio Acton depuis le 16 juin. Chaque mardi soir, il partage ses coups de cœur avec les auditeurs, autant des artistes que les gens connaissent bien que des découvertes.

image