19 décembre 2019
David Goudreault sur scène pour la Fondation des amis de la Médiathèque maskoutaine
Par: Maxime Prévost Durand

Après son passage à la librairie L’Intrigue en novembre, l’auteur David Goudreault sera de retour à Saint-Hyacinthe au printemps pour une conférence-bénéfice au profit de la Fondation des amis de la Médiathèque maskoutaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’auteur David Goudreault, surtout connu pour sa trilogie La bête et son plus récent roman Ta mort à moi, montera sur la scène du Cabaret André-H.-Gagnon du Centre des arts Juliette-Lassonde au printemps dans le cadre de la troisième conférence-bénéfice organisée au profit de la Fondation des amis de la Médiathèque maskoutaine.

Publicité
Activer le son

Pour l’occasion, il y présentera son spectacle Au bout de ta langue, alliant humour et poésie. L’organisation de la fondation a profité de son récent passage à la librairie L’Intrigue, où il était venu faire une séance de dédicace, pour en faire l’annonce.

« À travers des propos empreints de vécu, de raison et d’humour, il livrera sa vision de l’écriture, de la littérature et de la richesse de notre langue », peut-on lire dans un communiqué émis par la Fondation des amis de la Médiathèque maskoutaine.

Dans une ambiance intimiste, les spectateurs pourront ainsi avoir un contact direct avec l’auteur. « On a choisi de présenter cette conférence dans le cabaret plutôt que dans la salle Desjardins afin de favoriser un bel échange entre le public et David Goudreault », a mentionné le président du conseil d’administration de la fondation, Nelson Archambault, au moment de l’annonce.

Ce dernier a rappelé que l’argent recueilli grâce à cette conférence-bénéfice permettra d’aider la Médiathèque maskoutaine à faire la promotion de la lecture sous de multiples formes dans la région. Cette aide financière visera également à appuyer les différentes initiatives de la Médiathèque, dont son projet de Labmobile qui s’adresse aux jeunes et aux écoles.

En plus de ses romans, David Goudreault a signé plusieurs recueils de poésie en plus de faire du slam et de mener une carrière de travailleur social. Sur scène, il épate à tout coup avec ses freestyles réalisés à partir de mots lancés par le public, un exercice qu’il a justement proposé lors de son passage à L’Intrigue. Avec des mots comme « sapin », « remorque », « amour » et « pantoufle », il a réussi à créer une poésie à la fois touchante et humoristique, sous la stupéfaction des dizaines de personnes réunies.

La conférence-bénéfice qu’il présentera au profit de la Fondation des amis de la Médiathèque maskoutaine se tiendra le mardi 28 avril. Les billets sont déjà en vente au Centre des arts Juliette-Lassonde, de même qu’aux bibliothèques T.-A.-St-Germain et Sainte-Rosalie.

image