20 décembre 2012
De l’électronique à la place des humains
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

À l’approche de Noël, je ressens plein de compassion envers Daniel Lapierre, ancien propriétaire du garage Ultramar du boulevard Laurier à Douville.

J’allais régulièrement faire le plein chez lui et j’avais droit à un beau sourire. Il lavait toujours mon pare-brise, nous avions toujours une petite conversation amicale. M. Lapierre faisait tout pour que ces clients soient satisfaits et c’était tellement agréable.Mais encore une fois, dans notre belle société, les machines électroniques à boutons ont eu le dessus sur un beau sourire et un grand service… Des emplois perdus, du monde désemparé qui n’ont pourtant rien à se reprocher… Voilà notre belle société… Bravo Ultramar, vous avez une belle façon de tasser l’être humain.

Chantal Leblanc, une cliente de M. Lapierre qui lui souhaite que du bien.

image