24 novembre 2011
Privés de leurs deux premiers gardiens
« De loin notre pire match de la saison »
Par: Maxime Desroches
Les Gaulois ont été incapables de déjouer le gardien des Grenadiers, samedi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Les Gaulois ont été incapables de déjouer le gardien des Grenadiers, samedi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Les Gauloins ont offert une performance que l’entraîneur Martin Cadorette a qualifié de « lamentable », samedi, contre les Grenadiers de Châteauguay. Les Maskoutains ont été vaincus par la marque de 3-0 sur la glace du Stade L.-P.-Gaucher lors d’une rencontre où ils n’ont jamais réellement été dans le coup.

Déçu du rendement des siens, Martin Cadorette n’a pas mâché ses mots pour exprimer son désarroi. « Ç’a été de loin notre pire match de la saison. On aurait dû rembourser les 306 partisans présents ce soir-là tellement ça en était gênant. C’est l’exemple typique d’un clut qui prend un adversaire à la légère », a-t-il déploré.

Le CAG avait donné un premier départ au gardien Vincent Gervais en raison du rappel de Philippe Desrosiers et de Philippe Cadorette, les deux portiers habituels de l’équipe, par leur club respectif de la LHJMQ (Rimouski et Baie-Comeau).« Il n’a rien à se reprocher. L’effort n’était simplement pas là. On aurait dit que les gars n’avaient pas le goût d’être là, tout simplement. C’était la huitième journée consécutive qu’on enfilait les patins, mais on est en droit de s’attendre à un effort plus soutenu. »La troupe de Cadorette n’a pas tardé à saisir son message. Le lendemain, à Montréal, les Maskoutains ont joué de façon inspirée dans un gain de 4-2 aux dépens du Rousseau-Royal de Montréal. Une prestation qui a de quoi rassurer l’entraîneur.« À la différence de la veille, les gars voulaient la victoire. On aurait facilement pu marquer sept ou huit buts n’eut été de quelques beaux arrêts de leur gardien. Le pointage final n’indique pas à quel point on a dominé de bout en bout. »Le cerbère du Rousseau-Royal, William Corbeil, a d’ailleurs reçu la deuxième étoile de la rencontre malgré qu’il ait accordé quatre filets aux visiteurs.Les marqueurs pour les Gaulois, dont l’attaque massive a fonctionné à plein régime avec trois buts en six tentatives, furent Alexis Guilbault (son 7e but de la campagne), David Bédard (6e), Mathieu Ayotte (12e) et Joey Ratelle (13e).Les Gaulois disputeront deux parties à domicile cette fin de semaine. Ils recevront les Albatros du Collège Notre-Dame, samedi, à 19 h 30, ainsi que les Commandeurs de Lévis, dimanche, à 14 h.

image