22 décembre 2016
44e édition
De nombreuses premières au Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
De nombreuses premières au Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe

De nombreuses premières au Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe

Le comité organisateur du Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe est fébrile à l’approche de sa 44e édition. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le comité organisateur du Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe est fébrile à l’approche de sa 44e édition. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Première participation d’équipes de la Nouvelle-Écosse. Première présence de la classe pee-wee AAA relève. Même s’il en sera à sa 44e édition, le Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe ne cesse d’innover.

publicité

« On a élevé notre niveau d’un cran », a soutenu le président du tournoi, Lucien Beauregard, lors du point de presse annonçant les grandes lignes de cette 44e édition, une 4e à titre de tournoi national. Pas moins de 112 équipes de partout au Québec, de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse convergeront en sol maskoutain du 3 au 15 janvier et prendront d’assaut le Stade L.-P.-Gaucher et le complexe Isatis, où seront disputées tout près de 200 parties.

Une nouvelle classe sera de la partie avec l’arrivée du niveau AAA relève. « C’est une catégorie nouvelle cette année à Hockey Québec. Elle regroupe surtout des joueurs de première année pee-wee et peut compter un maximum de trois deuxième année », a poursuivi le président.

L’Academy Varisty Newbridge présentera les deux premières équipes de la Nouvelle-Écosse à participer au tournoi maskoutain, le plus grand tournoi national de la province. On pourra les voir à l’œuvre dans les classes pee-wee AAA et la nouvelle classe pee-wee AAA relève. « Ils nous ont contactés pour inscrire une première équipe, et dès qu’on a accepté, ils ont ajouté une deuxième équipe », a indiqué M. Beauregard. Ceux-ci ont formulé leur demande à la fin juillet, signe de leur enthousiasme à l’égard du tournoi.

Une formation de la Gaspésie pour le moins particulière sera aussi du nombre. Cette dernière ne joue au sein d’aucune ligue, mais regroupe les meilleurs joueurs de cette région. Grâce à l’acceptation de Hockey Québec, il sera possible pour ces joueurs de participer au tournoi dans la classe AA.

À mettre à l’agenda

Le tournoi sera séparé en deux semaines distinctes cette année. Les équipes simple lettre et double lettre prendront d’assaut les patinoires maskoutaines du 3 au 8 janvier avant de laisser la place aux équipes pee-wee AAA et AAA relève du 11 au 15 janvier.

Les classes A, B, C, AA et BB joueront leur finale respective le dimanche 8 janvier, tandis que les catégories AAA et AAA relève couronneront une équipe championne le dimanche suivant, le 15 janvier. Pour les finales du 15 janvier, deux arbitres seront d’office, a souligné Lorraine Nault, responsable des tournois pour la région Richelieu.

Des retombées

Les retombées économiques du tournoi se font ressentir à travers la Ville, a rappelé le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, lors du point de presse. Il en a aussi profité pour mentionner que le nouvel hôtel arriverait dans un avenir rapproché pour accueillir les équipes qui participeront au tournoi au cours des prochaines années. Pour une deuxième année consécutive, la grande majorité des clubs seront logés au Holiday Inn Longueuil, devenu partenaire du tournoi.

Les profits engendrés durant le tournoi permettent quant à eux aux joueurs maskoutains de bénéficier des coûts les plus bas de la région Richelieu, a affirmé Serge Messier, le président de l’Association de hockey mineur de Saint-Hyacinthe.

Pour une deuxième année, le duo père-fils Yvon et Jean-Philip Pinsonneault, de DPA Assurances, sera à la présidence d’honneur du Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe.

image