9 juillet 2015
L’entreprise demeure à Acton Vale
De nouveaux propriétaires pour la Pâtisserie Gaudet
Par: Alain Bérubé
Line Lamothe et Maher Mahjoub, en compagnie d’autres investisseurs québécois, viennent d’acquérir la Pâtisserie Gaudet. On les voit ici en compagnie de Marie-Ève Joly (à gauche de la photo), de la famille Joly qui cède l’entreprise après 23 ans. Photo Alain Bérubé

Line Lamothe et Maher Mahjoub, en compagnie d’autres investisseurs québécois, viennent d’acquérir la Pâtisserie Gaudet. On les voit ici en compagnie de Marie-Ève Joly (à gauche de la photo), de la famille Joly qui cède l’entreprise après 23 ans. Photo Alain Bérubé

La Pâtisserie Gaudet, acquise par les frères Marcel et Denis Joly en 1992, change de propriétaires. Line Lamothe, déjà en place en tant que vice-présidente et directrice générale, s’associe à d’autres investisseurs afin de poursuivre la progression de cette entreprise valoise de renom.

Publicité
Activer le son

La famille Joly a donc décidé qu’après 23 ans, le temps était venu de céder le flambeau.

« Ils ne souhaitaient pas investir davantage, préférant laisser leur place. Mais pour eux, c’était essentiel que l’usine demeure à Acton Vale, en plus de consolider la cinquantaine d’emplois en place pour éventuellement en créer d’autres », affirme Marie-Ève Joly, qui oeuvrera encore quelque temps en tant que directrice des opérations pour ensuite devenir copropriétaire du Provigo d’Acton Vale.

Ce qui était, à ses débuts en 1953, une pâtisserie familiale est devenue, au fil des ans, une compagnie qui distribue ses tartes, tartelettes et beignes dans l’Est du Canada, dans le Nord-Est des États-Unis et dans les Caraïbes.

« Dans notre créneau, notre entreprise est la 3e en importance au Canada. Mais on vise rien de moins que la première place », lance sur un ton déterminé Mme Lamothe, qui a joint la Pâtisserie Gaudet en 2008.

Pour atteindre ce but, cette dernière s’associe à Maher Mahjoub, qui oeuvre dans l’industrie agroalimentaire depuis 25 ans, ainsi qu’à d’autres investisseurs québécois.

« Je connais déjà bien la Pâtisserie Gaudet et c’est pour moi un honneur de m’associer à cette entreprise. En tant que directeur des opérations, je souhaite contribuer à perpétuer cette belle tradition et lui faire gravir d’autres échelons », affirme-t-il.

Des investissements de plus d’un million de dollars sont prévus au cours des prochains mois. La Pâtisserie Gaudet souhaite ainsi obtenir la certification Global Food Safety Initiative (GFSI) d’ici la fin de l’année.

« Sans cette certification, le marché américain sera plus difficile à percer. C’est véritablement une nécessité », résume M. Mahjoub.

En progression

Line Lamothe indique que la Pâtisserie Gaudet, qui continue son partenariat avec Laura Secord au Canada, poursuit à un bon rythme son expansion internationale.

« Nous venons de conclure une entente avec Walmart pour sa marque privée de tartes au Canada. On a également des contrats avec des compagnies à Dubai et à Porto Rico afin de distribuer les tartes Gaudet. Et ce n’est pas fini, soyez-en assurés! », lance-t-elle.

M. Mahjoub croit également au potentiel de la Pâtisserie Gaudet.

« C’est une entreprise de renom, avec une grande crédibilité et un personnel très compétent. J’ai bon espoir que le meilleur est à venir », conclut-il.

image