16 avril 2015
De touchants intouchables
Par: Amilie Chalifoux
Les comédiens Michelle Labonté, Luc Guérin et Antoine Bertrand ont livré une touchante performance lors de la première médiatique des Intouchables, le 26 mars. Photo François Laplante Delagrave ©

Les comédiens Michelle Labonté, Luc Guérin et Antoine Bertrand ont livré une touchante performance lors de la première médiatique des Intouchables, le 26 mars. Photo François Laplante Delagrave ©

Antoine Bertrand effectue un retour remarqué sur les planches. Photo François Laplante Delagrave ©

Antoine Bertrand effectue un retour remarqué sur les planches. Photo François Laplante Delagrave ©

Pour son grand retour sur scène, Antoine Bertrand donne la réplique à l’acteur Luc Guérin dans l’adaptation québécoise du film français Intouchables. LE COURRIER a assisté à la première médiatique de cette pièce de théâtre attendue du public.

L’engouement autour de la pièce présentée jusqu’au 26 avril au Théâtre du Rideau Vert est indéniable. Après trois séries de supplémentaires annoncées avant même la levée du rideau, l’équipe de production annonce maintenant une tournée à travers le Québec, en 2016.

Adaptée du film d’Éric Toledano et Olivier Nakache, Intouchables relate la rencontre de deux hommes que tout semble opposer. Philippe (Luc Guérin), un riche aristocrate tétraplégique, engage Louis (Antoine Bertrand), qui vit de l’aide sociale, pour ses soins à domicile. Bien que ce dernier ne semble aucunement qualifié pour ce travail, se tisse entre les deux personnages une forte amitié inattendue.

Pour ceux qui ont vu la version cinématographique française, la pièce de théâtre n’est pas qu’une simple transposition de l’écran à la scène, mais bien une adaptation à la réalité sociale québécoise.

Ce travail a été confié au scénariste et comédien Emmanuel Reichenbach avec la collaboration du metteur en scène René Richard Cyr qui porte d’ailleurs cette production sur scène avec succès.

Bien qu’il faille un certain moment pour oublier l’oeuvre originale, l’adaptation théâtrale québécoise est amenée avec brio et rassemble, en plus des acteurs principaux, une solide distribution composée de Marie-Évelyne Baribeau, Chantal Baril, Jean-Carl Boucher, Simon Labelle-Ouimet, Michelle Labonté, Jean-Philippe Lehoux, Frédéric Paquet et Véronic Rodrigue.

De grandes pointures

Tout un défi attendait Antoine Bertrand et Luc Guérin, dans les rôles de Louis et Philippe sur scène.

Inspirée d’une histoire vraie, l’essence de l’oeuvre repose sur la relation entre les deux personnages. À mesure que progresse la pièce, se dévoile une amitié aussi forte que touchante, voire « intouchable ».

Après avoir incarné le légendaire Louis Cyr au grand écran, l’acteur promu de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, en 2002, enfile à nouveau un rôle marquant avec cette adaptation au théâtre.

Aussi imposant que drôle et vulgaire, Antoine Bertrand entre d’abord en scène tel un personnage opportuniste et impoli qui ne pense qu’à sa prestation d’aide sociale. Mais qui, devant son attachement pour son nouvel employeur, ne pourra faire autrement que s’attendrir et s’ouvrir aux personnes qui l’entourent. Voilà un rôle aux multiples facettes qui colle tout à fait à Antoine Bertrand et lui offre un beau retour au théâtre.

La pièce Intouchables sera présentée, à Montréal, à la salle Pierre-Mercure, du 6 au 10 mai, puis à L’Étoile Banque Nationale, du 20 au 24 mai. La troupe partira en tournée à travers le Québec dès février 2016. Elle sera de passage à Saint-Hyacinthe le 12 mars l’an prochain.

image