20 août 2020
Palais de justice temporaire
Début des travaux cet automne
Par: Jean-Luc Lorry

Les travaux d’aménagement du palais de justice temporaire débuteront cet automne. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les travaux d’aménagement pour transformer l’ancien supermarché Super C sur l’avenue Cusson en palais de justice temporaire débuteront cet automne, a confirmé au COURRIER la Société québécoise des infrastructures (SQI).

Publicité
Activer le son

Il y a un an, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, avait annoncé qu’une entente avait été signée entre le Groupe Robin, propriétaire de cette bâtisse commerciale, et le ministère de la Justice.

En août 2019, la SQI comptait investir 16,2 M$ dans le futur palais de justice temporaire qui sera aménagé sur une superficie de 3000 mètres carrés sur un seul niveau.

« Le montant de 16,2 M$ est toujours d’actualité. Pour ce qui est de l’entreprise qui s’occupera des travaux, le propriétaire de l’immeuble doit fournir à la SQI au moins trois soumissions d’entrepreneur avant que ne commencent les travaux. Ce processus n’est pas complété », indique dans un courriel Martin Roy, de la Direction des communications de la SQI.

Gestionnaire du projet, le Groupe Robin, par la voix de sa présidente Nellie Robin, précise que les plans et devis sont presque terminés. La prochaine étape sera l’appel d’offres pour choisir l’entreprise qui prendra en charge les travaux d’aménagement. Un bâtiment modulaire devrait être également annexé à la bâtisse principale.

La SQI évalue à 12 mois la durée de ces travaux. Dans ce contexte, il sera difficile de conserver la date de juillet 2021 qui avait été avancée il y a un an pour la livraison du palais de justice temporaire et le déménagement des équipes.

Les services judiciaires du district de Saint-Hyacinthe seront ainsi relocalisés durant trois à quatre ans, le temps que l’actuel palais de justice soit démoli et reconstruit au même endroit, c’est-à-dire vis-à-vis du parc Casimir-Dessaulles.

Dans ce dossier, la SQI a octroyé en juin le contrat relatif aux services professionnels en génie civil et structure pour la construction au consortium SDK – EXP de Montréal pour un montant de 1 168 600 $. Les deux autres soumissionnaires, dont le montant déposé n’a pas été publiquement divulgué, sont SNC Lavalin de Montréal et Cima+ de Granby.

Construit en 1963 au coût de 1,9 M$, le palais de justice de Saint-Hyacinthe est jugé vétuste et dans un piètre état par les professionnels qui l’occupent et le fréquentent sur une base régulière.

Le nouveau bâtiment devrait représenter des investissements de l’ordre de 80 M$.

image